SOCIETE 
A la Une

De Gouye Senghor à Massalikul Jinaan


Le site de la grande mosquée Massalikul Jinaan de Dakar raconte une longue histoire qui remonte au khalifa de Serigne Fallou Mbacké. Des origines à maintenant, de Serigne Mourtada Mbacké Khadim Rassoul à l’actuel imam, Massalikoul Jinaan, jadis appelé Gouye Senghor, cache bien des anecdotes. Voici le récit de Serigne Bassirou Diagne, témoin de l’histoire…

Selon Serigne Bassirou Diagne, pendant 29 ans, Serigne Mourtada Mbacké Khadim Rassoul dirigeait la prière sur le premier site, pendant les fêtes de Tabaski et de Korité. Par la suite, il sera interpellé par Serigne Abdoul Ahad qui lui donna l’injonction, eu égard à son rang et titre, de ne plus aller à Dakar pour y diriger la prière. « Tu n’es pas leur égal », aurait dit Serigne Abdoul Ahad à Serigne Mourtada avant de désigner Serigne Ibra Mbacké, fils de Serigne Abdou Khadr pour officier en tant qu’imam lors des fêtes de Tabaski et de Korité. Celui-ci dirigeait alors les prières jusqu’à un âge très avancé. Les dignitaires s’en ouvrent à Serigne Abdou Khadr qui demanda à Serigne Ibra de revenir à Touba vu son âge et y vivre paisiblement sa “retraite”.
Par la suite, Serigne Thioumboulène Bousso est venu dire à Seringe Ngom « Diwanu Mouridina » qu’il avait des connaissances et des amis dont Madieng Khary Dieng à qui il prodiguait des prières. Serigne Thioumboulène proposa à Serigne Ngom de remplacer Serigne Ibra Mbacké. Cette suggestion fut rapportée à Serigne Abdoul Ahad par Serigne Ngom. L’alors Khalife demanda à ce dernier d’en parler à Serigne Abdou Khadr qui gère les questions liées à la prière. Informé par Serigne Ngom, Serigne Abdou Khadr fit venir Serigne Thioumboulène et lui demanda s’il pouvait être l’imam de Dakar pendant les fêtes et s’il connaissait les conditionnalités liées à la fonction d’imam. Serigne Thioumboulène, en homme averti, répondit par la négative. Serigne Abdou Khadr lui dit alors, « un imam doit se limiter au 1er Takbir et au salut final et être avoir une entente avec ceux qui prient derrière lui ». A la suite de cet entretien, Serigne Thioumboulène est désigné imam. Il dirigea les prières de Tabaski et Korité pendant de longues années jusqu’à l’avènement de Serigne Saliou. Mais, il fut rattrapé par l’âge et…la “jurisprudence” Serigne Ibra Mbacké.
Serigne Ngom et Elhadj Ndiaga Guèye (re)partent voir Serigne Saliou et lui exposent la situation : Serigne Thioumboulène était très âgé et il fallait un autre imam à Dakar. Serigne Saliou désigne alors Serigne Fallou Mbacké Abdou Khadr. Plus tard, celui-ci sera retenu à Touba par Elhadji Bara Fallilou (devenu Khalife entre temps) pour y diriger la prière à la grande mosquée. Le successeur de Serigne Saliou au khalifa désigne Serigne Moustapha Mbacké Abdou Abdou Khadr, actuel imam de la grande mosquée Massalikoul Jinaan à l’occasion des fêtes de Tabaski et de Korité.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer