SOCIETE 
A la Une

CRIMINALISATION DU VIOL : Hélène Tine corrige la loi

La loi sur la criminalisation du viol et de la pédophilie suscite des débats, soulève des passions et alimente encore les polémiques quelques mois après sa promulgation par le président de la République. Cette semaine encore, cette loi jugée « révolutionnaire » et historique » par certaines organisations de défense des droits de la femme a occupé une bonne partie de l’actualité. Et, au constat, elle peine encore à faire l’unanimité.

Interrogée sur le plateau du « Grand Jury » de la RFM, l’ancienne députée Hélène Tine estime que cette loi sur la criminalisation du viol et de la pédophilie « a été votée dans la précipitation, dans l’émotion et dans le traumatisme, nés du viol suivi du meurtre de Bineta Camara et de la fille tuée de 61 coups de couteau à Thiaroye ». Et, pour rectifier le tir, l’ancienne porte-parole de l’Alliance des forces de progrès (AFP) invite à sa révision et à une mise en place, après son vote, d’un « mécanisme de suivi pour la rendre plus efficace ».

Pour Hélène Tine, une chose est de voter une loi mais, « il faut qu’elle soit applicable ». L’ancienne parlementaire qui refuse de tomber dans l’euphorie d’une disposition juridique présentée outre mesure comme une arme de dissuasion face aux prédateurs sexuels, plaide également la mise en place « d’un cadre » qui permettrait aux magistrats de s’impliquer dans le processus d’élaboration. Un tel processus, dira Hélène Tine, « permet d’évaluer l’applicabilité de la loi ».

Pour rappel, à travers les mêmes ondes de la RFM, le président de l’union des magistrats du Sénégal émettait dimanche dernier des réserves sur ladite loi. Pour Souleymane Téliko, « il y a des limites liées à la collecte des preuves pouvant attester de l’imputabilité des viols ». Pis ou mieux, « contrairement à ce que l’on peut penser, l’effet dissuasif dépend moins de la sévérité des peines encourues que de la certitude dans le prononcé de la sanction. Or, cette certitude ne peut pas être le résultat de la loi et le résultat des enquêtes menées sur le terrain ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page