SOCIETE 
A la Une

COVID/UN AN APRÈS : Le Pr Seydi raconte la mort de Pape Diouf

L’ancien président de l’Olympique de Marseille (de 2005 à 2009), Pape Diouf décès des suites de la COVID-19 le 31 mars 2020, a été la première victime emportée par la maladie au Sénégal. Le défunt journaliste était âgé de 68 ans et présentait des comorbidités. Un an après le début de la pandémie au Sénégal, le professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Fann revient sur cette lourde perte pour le Sénégal.

« Quand il est parti à la réanimation, le Pr Kane et son équipe se sont occupés de lui. Le Pr Kane a abattu un excellent travail. Je ne veux pas entrer dans les détails, mais le personnel soignant était très triste, surtout une de mes dévouées collègues qui verse des larmes chaque fois qu’un patient décède dans le service », a confié le professeur Moussa Se Seydi dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères du journal L’Obs.

« J’ai été frappé par le comportement exemplaire de sa veuve devant cette terrible épreuve, malgré son immense douleur. Elle nous avait envoyé un message très touchant pour nous remercier, message que j’ai toujours avec moi, malgré que nous n’ayons pas pu sauver son mari. Elle savait que toute ce qui devait être fait a été fait », se rappelle encore le professeur Moussa Seydi.

Après avoir été testé positif au coronavirus, Pape Diouf a d’abord été interné à Dakar, au centre de traitement de Diamniadio, avant que sa famille décide de le rapatrier en France. Mais, le destin en a décidé autrement. L’ancien président de l’OM devait mourir chez lui, à Dakar où il a été enterré au cimetière musulman de Yoff. La rédaction de dakarpresse s’incline à nouveau devant sa mémoire et renouvelle ses condoléances à sa famille.

COVID/UN AN APRÈS : Le Pr Seydi raconte la mort de Pape Diouf

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page