SOCIETE 
A la Une

COVID : Souleymane Bachir Diagne estime qu’il y aura une « ruée » vers le vaccin

Dans quelques jours, le Sénégal va démarrer sa campagne de vaccination contre le coronavirus, conformément à l’instruction que le président de la République a donnée au ministre de la santé et de l’action sociale. Si le vaccin contre la pandémie peine encore à faire l’unanimité, le professeur Souleymane Bachir Diagne estime que ce scepticisme va s’estomper une fois que les doses seront disponibles. Le philosophe sénégalais l’a confié à nos confrères de L’obs au cours d’une interview. Extraits :

« Il faut donc se battre pour faire des vaccins « un bien commun mondial ». Ces mots sont les plus importants de la tribune que viennent de faire paraître le secrétaire général des Nations Unies, la présidente de la commission européenne, le président du conseil européen, le président Macron, le président Macky Sall et la chancelière Angela Merkel dont j’espère qu’un prix Nobel de la paix magnifiera les admirables paroles suivies d’action qu’elle a eues à propos d’un autre désastre humanitaire qu’est la crise des réfugiés.
Il faut se garder de citer le contenu saugrenu des complotismes anti-vaccin. Il faut constater qu’ils existent dans tous les pays sous des formes diverses, et leur opposer les faits, la vérité ainsi que la bonne communication. Et il faut aussi constater qu’une fois les vaccins disponibles, la proportion des sceptiques se met à baisser brutalement et à faire place plutôt à une ruée vers le peu de doses disponibles à l’heure actuelle. On le voit en Amérique ou en Europe. Le mouvement se prouvant en marchant, il est donc probable que celui-ci, au bout du compte, aura raison du scepticisme dans nos pays aussi ». Toujours selon le professeur Souleymane B. Diagne, « l’intelligence humaine a trouvé la parade contre l’ennemi qu’est le virus, sous la forme d’un certain nombre de vaccins dont le taux d’efficacité dépasse les attentes ». Seulement, regrette l’enseignant, « l’ignorance (surtout dans les réseaux sociaux) répand le scepticisme sur leur finalité qui est simplement de protéger la vie humaine ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page