SOCIETE 
A la Une

COVID-19 : Le village de Diender mis en quarantaine après une vingtaine de cas

“Le cas de Pout est le plus difficile, tout se concentre dans un village : Diender, où on est passé de 14 à 19 voire 20 cas”. Ces explications du médecin chef de la région de Thiès, Docteur Malick Ndiaye, montrent à quel point la situation est compliquée dans la capitale du rail. Elle est si tendue que les autorités sanitaires ont décidé de mettre tout un village (celui de Diender) sous quarantaine afin d’éviter une propagation exponentielle de la maladie. Situé dans le district sanitaire de Pout, ledit village a enregistré une vingtaine de cas de Covid-19, a révélé le médecin chef de région ce vendredi.

“Les trente (30) cas actifs de Covid de la région de Thiès sont concentrés à Mbour, Thiès et Diender”, a encore précisé le docteur Malick Ndiaye, qui prenait part à la cérémonie d’ouverture d’un centre de traitement de malades du coronavirus, à l’hôpital régional Amadou Sakhir Ndiégène de Thiès.

Globalement, près d’un millier de personnes sont considérés comme des contacts dans cette région. Selon le docteur Malick Ndiaye, le département de Mbour n’a pas enregistré de nouveaux cas après ses trois communautaires. De la même manière, le département de Tivaouane n’a plus déclaré un nouveau cas positif au Covid-19 après le premier cas qu’il a enregistré il y a plus d’une semaine maintenant.

“A Thiès, après la contamination d’un enfant talibé, il y a eu trois autres cas, en plus des six de ce vendredi”, a encore détaillé le médecin chef de région.

Depuis le début de l’épidémie, la capitale du rail a enregistré quelques 65 malades du Covid-19. Parmi eux, trente (30) sont actuellement sous traitement a encore ajouté le docteur Malick Ndiaye.

Enfin, il faut retenir que 917 personnes qui ont eu des contacts avec des malades du coronavirus, sont placées en quarantaine dans des réceptifs hôteliers à travers la région. 51 autres qui ont voyagé par la mer, sont également sous surveillance.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer