SOCIETE 
A la Une

COVID-19 : “Le personnel de santé ne saurait continuer à s’exposer” (Ordre des médecins du Sénégal)

“Le personnel médical ne saurait continuer à s’exposer, pour prendre en charge des citoyens qui se mettent en danger en bravant toutes les mesures mises en place par le gouvernement pour les protéger d’une contamination par le coronavirus”. C’est la “chute” qui termine le communiqué de l’ordre national des médecins du Sénégal (ONMS) rendu public hier lundi 11 mai, pour apporter leur soutien au personnel de santé “victime d’intimidations, de calomnies et de menaces de la part de personnes inconscientes et irresponsables”.

Mais, l’un des prétextes de ce communiqué est sans doute les “attaques” contre le médecin chef du district sanitaire de Vélingara, le docteur Omar Sané qui ferait l’objet de menaces à travers notamment un audio partagé sur les réseaux sociaux.

Le président de l’ONMS, le docteur Boly Diop et ses camarades qui disent apporter leur “soutien indéfectible et total” au docteur Omar Sané, promettent que “tous les moyens seront mis en oeuvre pour protéger la dignité et l’honorabilité du médecin dans l’exercice de son art”. En attendant, “l’ONMS demande à l’Etat (…) à prendre des mesures exemplaires contre responsables de tels actes (désinformation et agressions dont sont victimes les médecins, ndlr”.

Dans la même logique, l’ONMS rappelle à l’Etat “qu’en plus de la protection physique, morale et psychique du personnel de santé, il doit veiller à la disponibilité suffisante des équipements de protection afin de réduire le risque de contamination de soignants, ce qui mettrait en péril les capacités de riposte face à cette pandémie”.

Dans son message à la Nation lu hier à la télévision national, le chef de l’Etat avait salué le courage et le professionnalisme du personnel de santé avant de promettre “des mesures spéciales de sécurisation” qui vont être aménagées partout pour éviter leur contamination.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer