SOCIETE 
A la Une

COVID-19 : Le « Modou-Modou » a contaminé 16 personnes dans son entourage

A la suite du directeur de cabinet du Ministère de la santé, le docteur Abdoulaye Bousso, directeur du centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), est revenu sur l’augmentation des cas qui, à ses yeux, « peuvent paraître alarmante sur le plan mathématique mais, qui ne l’ait pas » pour les services du Ministère de la Santé. Pour étayer ses propos, le directeur du COUS rappelle : « il y avait 71 personnes à haut risque, qui ont la possibilité de développer la maladie. Tous les nouveaux cas confirmés aujourd’hui sont des personnes qui étaient en contact avec le patient sénégalais revenu d’Italie. Et, tant que nous sommes dans le cadre des personnes contacts, la situation est sous contrôle ». Et, ajoute, le Dr Bousso, « il est probable qu’il y ait de nouveaux cas positifs parmi ces 71 personnes contacts. Mais l’important c’est que s’il y a de nouveaux cas, qu’ils restent dans les contacts » que le ministère de la Santé a individualisé. A contrario, poursuit le Dr Bousso, « nous aurons des craintes s’il y a un nouveau cas positif qui n’a aucun lien avec le patient venu d’Italie ». A ce jour, il y a 16 personnes qui ont été contaminées par le patient venu d’Italie et, « nous sommes en train de les suivre » annonce encore le Dr Bousso qui rassure également sur la capacité de prise en charge. Il faut dire que le centre de santé de Darou Marnane est complètement isolé et équipé pour la prise en charge spécifique des patients atteints de la maladie. Dix patients y sont actuellement internés contre 9 à l’hôpital Fann. Parmi eux les 19 cas globalement recensés au Sénégal, 16 ont été contaminés par le patient venue d’Italie le 6 mars dernier.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page