SOCIETE 
A la Une

COVID-19 : Le DG de la police demande aux commissariats d’exprimer leurs besoins en grenades lacrymogènes

Face à la menace de plus en plus grandissante du coronavirus – 9 nouveaux cas dont 3 communautaires, ce samedi – le directeur général de la police nationale a défini son plan de mobilisation. A travers une note circulaire qui tire sa source des instructions du président de la République au cours du conseil présidentiel du 14 mars dernier et de l’arrêté du ministre de l’Intérieur portant interdiction provisoire des rassemblements et manifestations au Sénégal, l’inspecteur général de police Ousmane Sy, a d’abord tenu à rappeler à ses collègues le devoir de d’une montée en puissance de leur déploiement « aussi bien au niveau des frontières qu’au niveau de toutes les localités où un besoin de sécurité se signalera ».

Les éléments de la police devront, ainsi, se tenir prêts pour « un bon suivi des mesures prises aux niveaux central et local par les cellules de crise ». Ensuite, et surtout, Ousmane Sy invite les policiers à se préparer « à faire face à tout trouble à l’ordre public ».
Dans cette optique, le patron de la police sénégalaise qui semble préparer ses troupes à toute éventualité, notamment à un éventuel confinement de la population, demande à ses collègues qui en ont le pouvoir de « consigner tout le personnel de police à (leurs) ordres ». Cette mesure qui entre en vigueur dès ce lundi 23 mars 2020, sera de mise « jusqu’à nouvel ordre », précise la note circulaire du DGPN.

Relativement aux dispositions pratiques qui doivent être prises en référence à la note circulaire, le patron de la police nationale demande à la direction de la sécurité publique (DSP) de « suspendre les dépôts de la carte d’identité nationale et des services non essentiels », de « mobiliser et évaluer le matériel organique de chaque commissariat et faire une expression des besoins si nécessaire (armement, bouclier, casque, grenade) et entre autres, de « renforcer les corps urbains par les éléments des autres bureaux des différents commissariats afin de disposer d’un effectif plus conséquent ».
Toujours dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le DG de la police nationale qui demande aux directions et services de lui transmettre leurs effectifs déployables au plutard ce lundi 23 mars à midi, précise que « l’ordre de bataille de la police nationale » leur sera communiqué le même jour à 15 heures.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page