SOCIETE 
A la Une

COVID-19 ET RAMADAN : “Aucune étude n’a été réalisée” (OMS)

A quelques jours du début du ramadan, les musulmans du monde entier se préparent à accueillir ce mois béni dans un contexte de crise sanitaire liée au Covid-19. Une situation inédite sans doute qui suscite de nombreuses questions en relation entre le jeûne et le coronavirus. C’est sans doute l’une des raisons qui ont amené l’organisation mondiale de la santé (OMS) à aborder ce sujet. Elle a également saisi l’occasion pour rappeler les gestes barrières qui doivent être respectés même pendant le mois de ramadan.

Par rapport à la pandémie, l’organisation mondiale de la santé souligne qu’aucune étude n’a été réalisée sur le jeûne et le risque d’infection par le virus de la COVID-19. “Les personnes en bonne santé devraient pouvoir jeûner pendant ce ramadan, comme les années précédentes, tandis que les patients COVID-19 devraient envisager de ne pas le faire, suivant les dérogations prévues par la religion, en concertation avec leur médecin, comme pour toute autre maladie”, a détaillé l’OMS à travers une notre rendue public dans son site.

Dans ces orientations intitulées “Concilier les pratiques du ramadan et la sécurité des personnes lors de la pandémie de COVID-19”, la structure en charge de la santé publique mondiale recommande aux jeuneurs de “veiller en permanence à conserver strictement une distance d’au moins 1 mètre (3 pieds) entre les personnes, d’utiliser les salutations culturellement et religieusement acceptées n’impliquant pas de contact physique : par exemple, salut de la main hochement de la tête, main sur le cœur, et empêcher les gens de se masser dans les lieux associés aux activités du ramadan (lieux de divertissement, marchés et magasins)”.

Au Sénégal, l’association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA), a rendu public un communiqué dans lequel il explique que la lune ne sera pas visible à l’œil nu au jeudi soir. Evoquant la faible surface éclairée de l’astre lunaire, et sa proximité apparente avec le soleil au moment de son coucher, l’ASPA en déduit que “la conjonction qui correspond au moment précis où la Lune se trouve entre le soleil et la terre, aura lieu le jeudi 23 Avril à 02 heures 26 minutes GMT”. Cependant, ajoute la même source, le vendredi 24 avril, la lune se couchera à 20 heures 42 minutes, soit 1heure 17 minutes après le soleil qui se couche à 19 heures 25 minutes. “Elle sera alors âgée de 1 jour 17 heures et sa surface éclairée sera de 2,78%. Elle sera facilement observable à l’œil nu partout à travers le Sénégal”, précise l’ASAP, qui prévoit ainsi le début du ramadan le samedi 25 avril prochain.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer