SOCIETE 
A la Une

COVID-19/DISTRIBUTION DE VIVRES : Les 6 milliards de la polémique

“Il ne faut pas que cet argent soit dépensé pour acheter des 4X4 pour de soi-disant structures qui vont lutter contre le virus ou que l’argent profite à quelques lobbies et n’aille pas vraiment à la gestion de la crise”. Ces propos sont empruntés à Ousmane Sonko. Au sortir de son audience avec le président de la République Macky Sall, le leader du parti PASTEF/Les Patriotes ne savait sans doute pas si bien dire. Aujourd’hui encore une vive polémique accompagne la distributions des vivres destinés aux ménages vulnérables touchés par la pandémie du Covid-19.

Un montant de six milliards de francs CFA qui « flottait » seraient en effet, « destiné » au transport des denrées dans les différentes zones d’acheminement. Une information très vite démentie par le Ministère du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye. Qui, cependant rechigne à rendre public, dans les détails, la répartition du pactole de 69 milliards de francs CFA destinées prévu par le chef de l’Etat dans le cadre du programme de résilience économique et sociale.

Pour Birahim Seck du Forum civil, il est ainsi urgent que les plans d’investissement d’urgence du secteur de la santé et de l’action sociale soient publiés ». Surtout que prévient-il, « l’avis d’attribution mentionnant les 27 milliards 500 millions de francs CFA ne fait pas état du nombre de tonnes de riz par fournisseur ni le prix par tonne ».

Pour rappel, dans le cadre du plan de riposte global contre le coronavirus, le chef de l’Etat a mis en place un « programme de résilience économique et sociale » qui, entre autres axes, prévoit un soutien aux ménages et aux familles vulnérables pour un montant de 69 milliards de francs CFA.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page