SOCIETE 
A la Une

COVID-19/BILAN DU 2 AOUT : Aucun cas de décès noté, une première depuis plusieurs jours

Soixante cas confirmés sur 915 examens virologiques effectués. Le taux de positivité reste relativement faible (6,56%) faible ce jour eu égard à la moyenne de 10% habituellement enregistrée au Sénégal. Aussi, le nombre de cas issus de la transmission communautaire a connu une légère baisse par rapport à ces dernières semaines. Pour ce jour en effet, cette forme de transmission du virus concerne douze personnes diagnostiquées. Elles ont été recensées à Mbao (2 cas), Saint Louis (2 cas), Dakar Plateau (01 cas), Hann Maristes (01 cas), Mbour (01 cas), Parcelles Assainies de Dakar (01 cas), Rufisque (01 cas), Thiès (01 cas), Touba (01 cas) et Yeumbeul (01 cas).

Pour le reste des cas (48) il est issu du lot des personnes contacts suivis par les services sanitaires du pays.
Sous un autre registre, le communiqué du ministère de la santé et de l’action sociale fait état de 16 nouveaux patients contrôlés négatifs et déclarés guéris selon le protocole établi.

Autre bonne nouvelle : “Aucun décès n’a été enregistré ce samedi 1er août”, précise le communiqué du ministère de la santé et de l’action sociale. Un fait plutôt rare par rapport au bilan de ces dernières semaines où le Sénégal ne passait pas un jour sans enregistré un cas de décès.

A ce jour, le Sénégal présente un bilan officiel de 10344 cas confirmés dont un évacués vers son pays d’origine (en France), 6838 guéris et 209 décès. En conséquence, 3296 patients sont actuellement sous traitement (chez eux pour les cas dits légers) et dans les centres de traitement dédiés, notamment les plateformes hospitalières (pour les cas plus ou moins graves). Parmi les patients encore sous traitement, 39 sont d’ailleurs dans un état grave et pris en charge dans les services de réanimation du pays.

Ce samedi, l’organisation mondiale de la santé a une nouvelle fois sonné l’alerte concernant la recrudescence des cas de coronavirus à travers le monde. L’organisation onusienne prévoit d’ailleurs “une longue épidémie” qui ne s’estompera pas si tôt.

Au Sénégal, le ministère de la santé et de l’action a réitéré son appel au respect strict des mesures de protection individuelles et collectives, notamment par “le port correct de masques”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer