SOCIETE 
A la Une

COVID-19 : « Avec votre chloroquine, à la maison, vous ne pouvez pas traiter le coronavirus » (Pharmacien)

Depuis la publication des résultats des travaux de l’infectiologue Didier Raoult, à Marseille le débat est ouvert sur la pertinence ou non d’utiliser l’hydroxychloroquine pour traiter patients du coronavirus. Au Sénégal, le chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de Fann n’hésite pas à recourir à la l’hydroxychloroquine pour traiter ses patients.
Toutefois, si l’homme de science peut se permettre de faire recours à ce médicament, il n’en demeure pas moins déconseillé à ceux qui seraient tentés de l’utiliser dans le cadre d’une automédication. C’est d’ailleurs l’alerte lancé par le professeur Daouda Ndiaye, chef du Service de Parasitologie-Mycologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Dans la mêlée de ce débat, un jeune pharmacien ivoirien, Dr Dorgeles Brou, a publié une vidéo pour, lui aussi, alerté sur les dangers de l’automédication à la chloroquine.
Interpellé par les nombreux appels qu’il a reçus de ses amis qui lui demandent où est-ce qu’ils peuvent se procurer la Chloroquine et l’Azithromycine, le docteur Brou a ainsi fait cette vidéo pour sensibiliser.
A entendre le Dr Brou, même si la chloroquine présente des résultats prometteurs dans le traitement du coronavirus, elle n’est pas le seul médicament utilisé dans le processus de traitement des patients. Pour ce pharmacien, le premier message à faire passer est que « le coronavirus ne peut être traité en automédication ». Ce qu’il faut retenir, dit-il, c’est que « la chloroquine est utilisée dans un protocole avec un antibiotique, une oxygénothérapie, des vitamines en intraveineuses, des sérums glucosés etc ». Autrement, l’utilisation de la chloroquine obéit à tout un « protocole » qu’un non initié ne peut maitriser. En conséquence, « même si vous avez votre chloroquine, seul à la maison, vous ne pouvez pas traiter le coronavirus », prévient le pharmacien qui ajoute, « il est inutile de chercher la chloroquine et de la garder chez soi ». Tout au plus, dit-il, « si vous avez la chloroquine et que vous avez des symptômes, allez à l’hôpital avec votre chloroquine. (Au Sénégal, le message des autorités sanitaires est de rester chez soi et d’appeler sur l’un des numéros mis à disposition) ».
L’un dans l’autre, le Dr Brou rappelle que le plus important pour lutter le coronavirus, « c’est de respecter les mesures » édictées par les autorités sanitaires. « Si la chloroquine était le remède miracle, il n’allait pas y avoir autant de morts du fait du coronavirus », précise-t-il. Ainsi lance-t-il un appel à tous ceux qui en seraient tentés de refouler toute idée d’automédication. « Restez chez vous si possible et respectez les mesures d’hygiène si vous voulez combattre le coronavirus », conclut le Docteur Dorgeles Brou.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page