SOCIETE 
A la Une

CORONAVIRUS : Un cas suspect détecté au Sénégal

Après l’Egypte, l’Algérie et le Nigéria, le Sénégal vient d’enregistrer son premier cas suspect d’une personne qui pourrait être atteinte de coronavirus. L’annonce a été faite ce lundi par le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall au cours d’un Conseil présentiel axé sur la maladie justement. Selon certaines indiscrétions, le suspect serait un ressortissant français résidant aux Almadies. Il serait actuellement en observation à l’institut Pasteur de Dakar qui devrait donner ses résultats dans les prochaines heures.
Selon le président de la République, il s’agit « d’un cas suspect en cours de validation » qui, s’il se confirme, devrait conduire à un « changement » de comportements. « Cela voudra dire que la maladie est dans nos murs », prévient le président Macky Sall.

Le sujet a voyagé, avant-hier samedi, 29 février, via Air Sénégal, un vol dont le Ministère de la Santé et de l’Action sociale va réclamer le manifeste pour suivre les passagers.

Pour rappel, l’Afrique est le continent le moins touché par l’épidémie du coronavirus qui a fait 3000 morts à travers le monde dont la majeure partie en Chine où la maladie s’était déclarée dans la province de Wuhan.
Il y a une semaine, un chercheur s’interrogeait sur le faible nombre de cas de coronavirus en Afrique. Sur le site de nos confrères de Rfi, Pierre-Marie Girard, directeur des affaires internationales à l’Institut Pasteur de Paris et spécialiste des maladies infectieuses et tropicales affirmait que « de façon globale, on ne comprend pas pourquoi il n’y a pas plus de cas en Afrique ». Faisant état des trois cas détectés en Egypte, en Algérie et au Nigéria, le spécialiste disait qu’ils étaient apparus « très tardivement par rapport au début de l’épidémie ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page