SOCIETE 
A la Une

Coronavirus : La police somme les minibus « TATA » de vider le surplus de passagers

Pour le moment, pas de désinfection des minibus, pas de prise de température, pas de nettoyage à grande eau. Les bus et autres Tata continuent de plus belle leurs mauvaises vieilles habitudes. Soit, semblent rétorquer les agents de police de la circulation ! Mais, de là à continuer de surcharger ces moyens de transports en commun, les policiers ne l’acceptent pas. Et, les conducteurs de minibus l’ont appris à leurs dépens ce jeudi matin. Partout où ils passent dans les rues de la capitale, ces chauffeurs ont été sommés d’immobiliser les véhicules, de vider le surplus de passagers et de leur rembourser le prix du ticket de transport.

Mieux, une contravention est immédiatement notifiée aux chauffeurs récalcitrants par les agents de la compagnie de la circulation de la police nationale. Une mesure fortement saluée par les passagers qui, mieux, suggèrent qu’elle perdure même après la disparition du coronavirus pour laquelle elle a été édictée par le ministère des transports terrestres et du désenclavement. Car, l’autre bienfait de l’interdiction des surcharges dans les moyens de transports en commun, c’est que les chauffeurs ne seront plus obligés de mener de folles et dangereuses course-poursuites, pour se disputer les clients. Ce comportement irresponsable est l’une des causes des nombreux accidents de la route qui engendrent plusieurs centaines de décès par années.

Pour rappel, dans le cadre du plan national de riposte contre la pandémie du coronavirus, le Ministère des transports terrestres et du désenclavement a pris un certains nombres de mesures et insisté sur le respect d’autres comme l’interdiction de surcharge des véhicules qui existe depuis toujours. A cet effet, déclarait le ministre des Transports terrestres, Me Oumar Youm, « la discipline et la rigueur comportementale doivent être de mise pour lutter contre la propagation de la maladie. Il faut, que les acteurs redoublent de vigilance et d’efforts ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page