SOCIETE 
A la Une

Coronavirus : De 9 cas, Ouakam passe à 28 cas en 48 H

La révélation a été faite par le maire de la commune de Ouakam lui-même. Invité de l’émission ‘Kenu Askan wi’, sur Itv ce mercredi 1er avril, Samba Bathily Diallo a fait état d’une très rapide augmentation des cas confirmés de Covid-19 dans sa commune. Selon lui, « il y a eu d’abord 9 cas qui ont très vite été confinés ». Mais, poursuit le maire de Ouakam, ce qui a causé l’explosion des cas c’est qu’un ressortissant sénégalais revenu de Dubaï a contaminé sept personnes dans sa propre famille. « Ces dernières ont, à leur tour, transmis le virus à onze membres de la communauté. C’est cela la réalité des chiffres, nous sommes à 28 cas positifs », regrette Samba Bathily Diallo.

Néanmoins, pour parer à toute éventualité et surtout arrêter « l’hémorragie », l’édile de Ouakam dit avoir pris toutes les dispositions nécessaires. « Avec des professionnels de santé de Ouakam, nous avons pu créer un club médical pour mener la sensibilisation. Ce sont eux qui nous avaient demandé dans un premier temps de mettre sur place un système de lavage des mains. Cela a été fait dans tous les espaces publics avec les gels hydroalcooliques. On avait pris aussi la mesure de fermer nos marchés à partir de 16 heures », rassure le maire de Ouakam qui a profité de l’occasion pour dit-il, « remercier les commerçants (qui) ont coopéré ». Mais, si la sensibilisation a été bien menée à Ouakam, c’est également grâce à l’implication des « Badienu Gokh » (marraines de quartier), des délégués de quartier et de l’imam Ratib de Ouakam, qui a sensibilisé ses compères des autres quartiers. Il était nécessaire « d’arrêter les séances de prières (collectives) » rappelle le maire de la commune de Ouakam qui par ailleurs, a été convié, avec son collègue de la Médina, à la réunion d’urgence convoquée avant-hier par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, pour une mise en place d’une riposte spécifique dans la région de Dakar. En effet, à elles seules, ces deux communes polarisent la quasi-totalité des cas de coronavirus enregistrés dans la capitale sénégalaise.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page