SOCIETE 
A la Une

CORONAVIRUS : Dakar Dem Dikk suspend ses liaisons interurbaines

Dans le cadre du plan national de riposte contre le coronavirus, la société de transport public Dakar Dem Dikk (DDD) a décidé de suspendre toues ses lignes interurbaines. Autrement dit, jusqu’à nouvel ordre, les bus “Sénégal Dem Dikk” qui ralliaient Dakar aux différentes régions du pays seront à l’arrêt. Par cette mesure, la direction de Dakar Dem Dikk veut éviter que les bus soient des vecteurs de transmission de la maladie qui a atteint le stade de la contamination communautaire.
Et, si cette mesure “radicale” ne concerne pas le parc roulant à Dakar, il faut dire que l’effet du coronavirus se fera encore sentir. En effet, la société nationale de transport public, a également décidé de n’assurer que le “service minimum” dans la capitale sénégalaise. La direction de Dakar Dem Dikk qui dit subir un important manque à gagner (entre dix et quinze millions de francs CFA par jour), a également décidé de réduire son effectif. Le tiers est déjà appelé à rester à domicile, pour éviter la propagation de la maladie à Coronavirus.

Dès les premiers jours du plan de riposte lancé par les autorités sanitaires, le directeur général de Dakar Dem Dikk avait envisagé un tel scénario si le risque se présentait pour la société de transport de voir ses bus devenir des vecteurs de transmission du Coronavirus.

“Si la situation dégénère – ce que nous ne souhaitons pas – nous n’hésiterons pas, en coordination avec les autorités, d’arrêter le réseau si le risque de transporter le virus d’une zone à une autre”, avertissait Me sinfection et le lavage à grande eau prônée par le ministre des Transports, le directeur général de Dakar Dem Dikk rassure. “Nous avons passé des commandes de produits pour ce faire, quand ces produits seront disponibles nous allons multiplier le lavage des bus – qui se faisait déjà – par dix s’il le faut”, promettait Me Moussa Diop.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer