SOCIETE 
A la Une

CONTREFAÇON DE BILLETS DE BANQUE : Thione Seck retourne à la case départ

Retour à la case de départ.
Tout (ou presque) est à refaire pour Thione Seck et compagnie cités dans la célèbre et triste affaire de trafic de faux billets de banque. Le parquet général qui avait requis le 30 décembre dernier, l’infirmation du jugement du tribunal correctionnel de Dakar a eu gain de cause. En clair, le patron du Raam Dan va devoir repasser devant les juges. La date de ce nouveau procès est fixée au 17 février prochain.
Dans son considérant de principe, la Cour d’Appel de Dakar qui a rendu son verdict ce matin a estimé que : “La nullité du procès-verbal d’enquête de fragrants délits ne s’étendait pas à tous les actes subséquents”. “Donc, poursuit la juridiction, elle ne devrait pas impacter certains actes de la procédure notamment certaines pages du procès-verbal et du réquisitoire introductif de première instance”. Thione Seck qui voulait “en finir avec cette affaire pour de bon” va donc garder son mal en patience. Pis encore, le leader du Ramm Dan va devoir être pertinent eu égard aux charges pour lesquelles il est poursuivit.

Pour rappel, Thione Seck et ses coprévenus avaient été inculpés le 2 juin 2015, mais le leader principal, considéré comme le cerveau de cette affaire, avait bénéficié d’une liberté après de détention.
Attrait à la barre du tribunal correctionnel de Dakar, le 9 mai 2019 il avait nié tous les faits qui lui sont reprochés : association de malfaiteurs, altération de signes monétaires ayant cours légal à l’étranger, blanchiment d’argent et tentative d’escroquerie. Thione Seck affirmait d’ailleurs qu’il était victime de maraboutage avant d’éclater en sanglots. “A mon âge, (il a 64 ans), monsieur le juge, je n’ai jamais pensé que je serai un jour devant vous pour répondre de ses chefs d’accusation.(…). Et là ou je vous parle, je prends 14 médicaments par jour à cause de mon emprisonnement”, se défendait-il.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer