SOCIETE 
A la Une

CONTRE LA HAUSSE DE L’ELECTRICITE : ”Noo Lank” dans la rue le 10 janvier !

Après la grande manifestation interdite et réprimée le vendredi 20 décembre dernier, les membres du collectif ‘’Noo Lank’’ comptent revenir à la charge dès les premiers jours du nouvel an qui s’annonce. Ils l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse…improvisée hier, dans la rue.

C’est plutôt devant le centre de Bopp que les représentants du collectif ‘’Noo Lank’’ ont tenu leur conférence de presse. Le face à face avec les journalistes était pourtant prévu dans l’enceinte dudit centre au environ de 10 heures. Mais, une fois sur les lieux, une grande surprise les y attendait : l’administration du centre de Bopp leur a tout simplement demandé de vider les lieux. Qu’à cela ne tienne, rétorquent-ils ! Décidés à faire passer leur message, les camarades d’Aliou Sané, ont tout simplement improvisé une conférence de presse en plein air. Le maître mot est donc clair dans les rang : détermination ! Malgré la répression policière et l’arrestation de ses membres, le collectif compte maintenir la cadence des manifestations pour dénoncer la hausse du cout de l’électricité mais aussi l’arrestation de leurs camarades détenus en prison. A ce propos d’ailleurs, Fadel Baro invite les acteurs du dialogue national – dont le comité de pilotage sera installé ce jeudi 26 décembre au Palais présidentiel – « à poser la libération immédiate et sans condition des otages du palais ». Des « otages » qui devraient rejoindre la lutte, car les camarades de Guy Marius Sagna ont la date du 10 janvier prochain en ligne de mire, pour la tenue d’une manifestation d’envergure « nationale et international ».
Et, en attendant, point de répit : une semaine après la prise avortée de la mythique Place de l’indépendance, les départements de Louga et Guédiawaye vont simultanément battre le macadam au cri de ‘’Noo Lank Noo Bagn’’ ce vendredi 27 décembre pour, encore et toujours, dire « non » à la hausse de l’électricité. Tivaouane prendra le relai le 31 décembre prochain.
En attendant, la mobilisation se poursuit, avec la collecte et la documentation des cas fraude déclarés par de nombreux citoyens sur leurs factures d’électricité.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer