SOCIETE 
A la Une

CONACOC : Imam Oumar Diène succède à Iyane Thiam

Le poste de coordonnateur laissé vide à la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CONACOC) après le décès de Mourchid Iyane Thiam, ne restera pas longtemps inoccupé. En effet, le secrétaire général de l’association de la ligue des imams et oulémas du Sénégal a été choisi pour l’occuper. El Hadji Omar Diène, puisque c’est de lui dont il s’agit, succède ainsi à feu Mourchid Iyane Thiam, décédé le 29 janvier dernier à l’âge de 84 ans.

Nouvellement porté à la tête de la CONACOC, El Hadj Omar Diène vise déjà l’amélioration de la communication de l’organisation concernant l’apparition du croissant lunaire.

Imam Oumar Diène hériet ainsi de ce poste dans une structure sensible et pour le moins polémique que lé défunt Iyane Thiam a su gérer tant bien que mal, malgré les nombreuses critiques qu’il a essuyé tout au long de son parcours à la tête de la CONACOC, surtout à l’occasion des fêtes de korité et de tabaski.

Prothésiste dentaire de son état, l’imam Oumar Diène a connu un parcours peu ordinaire tant son nom a été mêlé à certains évènements plus ou moins polémiques. En novembre 2014, il avait essuyé de vives critiques après avoir été à la tête d’une délégation d’imams qui ont rendu visite en Israël, au chef de l’Etat hébreu. Imam Oumar Diène qui dénonçait des “attaques infondées”, justifiait ce voyage par le fait que lui et ses pairs étaient parti en Israël pour porter un message de paix sur invitation du gouvernement israélien.

Trois ans plus tard, en août 2017, imam Oumar Diène sera arrêté par le division des investigations criminelles (DIC) suite à une plainte dans un projet immobilier qui a mal tourné. Il avait été arrêté en même temps que Amadou Ly dit Amada avec qui il avait été condamné, en dernière instance, à payer la somme de 400 millions de francs CFA à la SCI Galoya dans le cadre de l’affaire dite du Centre commercial de la grande mosquée de Dakar.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer