SOCIETE 
A la Une

« CATASTROPHE » ANNONCÉE EN AFRIQUE : « Inchallah » cela n’arrivera pas »! (Dr Abdoulaye Bousso)

« Inchallah » ! La conviction du docteur Abdoulaye Bousso est également fervente. Le directeur général du centre des opérations d’urgences sanitaires (COUS) en bon musulman n’hésiterait pas à faire référence à la religion, à la foi pour accepter que cette maladie, le coronavirus, ait « quelque chose d’irrationnel ». Interrogé par l’AFP, ce brillant l’un des quatuor de la lutte contre la pandémie au Sénégal y va donc avec la foi d’un convaincu pour rejeter « la catastrophe » tant annoncée par certains « spécialistes » en Afrique.

« Je reste convaincu dit-il, que l’Afrique pourra faire face et tout le désastre, toute la catastrophe qu’on avait prévue avec ce COVID en Afrique n’arrivera pas, Inchallah ». Mais, s’il en est ainsi, c’est que, de manière rationnelle, « l’Afrique est allée très rapidement dans la prise de mesures fortes, contrairement à ce qui s’est fait en Europe, en France, Italie, Espagne ou aux Etats-Unis », a précisé le docteur Abdoulaye Bousso.

Ainsi, citant l’exemple du Sénégal, il révèle que la propagation du virus reste relativement contenue. Et, avec un brin de prudence, le directeur général du COUS convoque une combinaison de facteurs comme « l’hospitalisation systématique et rapide, la présence locale de capacités de dépistage, la prescription généralisée de l’antipaludique hydroxychloroquine ou encore la jeunesse des malades ». Ainsi, au bout du compte, le docteur Abdoulaye Bousso confie que le continent africain pourrait s’en sortir relativement mieux que d’autres régions du monde, malgré les craintes exprimées sur l’état de son système de santé.

A ce jour l’Afrique qui a eu son premier cas le 14 février dernier, compte 51 915 cas confirmés de COVID-19 pour 2009 décès, loin, très loin derrière l’Italie ou encore la France qui ont respectivement recensé 137.779 cas pour 25.987 morts au total et 215.858 cas pour 29.958 décès liés au coronavirus.

Depuis le début de l’épidémie en Chine, l’épidémie a fait un bilan provisoire de 3 775 667 personnes infectées et 264 404 décès à travers le monde.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page