SOCIETE 
A la Une

Bineta Mar, fille du « Modou-Modou » de Touba : « Ça me fait mal, on dit que c’est à cause de moi que les écoles sont fermées »

Tout comme son père, Bineta Mar a vécu une situation inconfortable à Touba et surtout dans le département de Mbacké où elle fréquente une école privée. En classe de troisième, cette candidate au BFEM s’est également confiée au correspondant de la RFM sur place. Et, c’est pour lui dire toute sa désolation après que son père, Serigne Touba Mar, dit Yaram, a fait entrer le virus dans la ville sainte et contaminé une vingtaine de personnes. (Lire : COVID-19 : Yamar Mar, le “Modou-Modou” de Touba demande pardon aux sénégalais)
« Cela m’a fait mal. On dit que c’est à cause de moi que les écoles sont fermées », regrette la fille, élève aux cours privés Fallou Galss de Mbacké.

Estampillé « cas N° 5 » et sans doute le plus tristement célèbre des « cas importés » au Sénégal, Yaram Mar a contaminé 23 personnes dans sa propre famille dont son frère, Matar Mar. Celui-ci a d’ailleurs été le relais entre la famille Mar et les autorités sanitaires. Il confie : « Cela a été tellement difficile, avec la pression, les informations qui nous parvenaient, sans pour autant nous défendre. La ruelle qui passe devant notre maison était déserte, les gens avaient peur ».

Egalement infectée par le virus, l’épouse de l’émigré a pour sa part expliqué qu’elle a eu la frayeur de sa vie quand elle a appris le décès de l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, avec elle était interné au service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Fann.
Fortement touchée par le Covid-19, la famille Mar n’a cependant pas été seule dans son combat pour faire face à la maladie. Outre une assistance médicale très soutenue, elle a bénéficié du soutient moral et financier des autorités de Touba, surtout celui du khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké qui leur a offert deux cent mille francs CFA et une tonne de riz.
Aujourd’hui, que tout est redevenu normal, un calme plat règne chez la famille Mar qui se veut désormais ambassadrice dans la lutte contre la pandémie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page