SOCIETE 
A la Une

BANLIEUE DAKAROISE : 40 individus arêtés pour conduite en état d’ivresse en une nuit

Que s’est-il passé dans la banlieue de Dakar ce week-end ? Bacchus avait-il ordonné à ses disciples de lui dédier une nuit spéciale ? En tout cas, la question mérite d’être posée. Et pour cause. Selon nos confrères du journal l’Observateur qui citent des sources policières, une vaste opération de sécurisation entamée le vendredi dernier et poursuivie jusque dans la nuit du dimanche, quarante (40) individus ont été appréhendés pour conduite en état d’ivresse. “Certains parmi eux étaient incapables de placer le plus petit mot alors que d’autres tenaient à peine sur leurs jambes”, a confié un officier de police ayant pris part à l’opération. Toujours, selon la source du journal, “il n’y avait même pas besoin d’effectuer un alcootest, pour juger du taux d’alcoolémie, tant l’ivresse était manifeste”. Nos confrères qui évoquent ainsi un danger permanent croient savoir que ces comportements favorisent les nombreux accidents de la route.
Toujours selon le même officier de police, “près de la moitié des accidents mortels qui ont eu lieu la nuit sur les routes sont dus à l’alcool”.
L’opération de sécurisation qui a démarré par un rassemblement dans la cour du commissariat central de Guédiawaye a été déroulée avec le soutien de la gendarmerie qui a rejoint les éléments de la police. Elle a permis aux forces de l’ordre d’investir les localités de Mbao, Malika, Keur Massar, Thiaroye, Keur Massar, Yeumbeul, Pikine, Keur Mbaye Fall et Guédiawaye.
Au total 150 personnes ont été interpellés pour diverses infractions allant de la détention et de l’usage de drogue au racolage ou à la prostitution sans détention de carnet sanitaire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer