SOCIETE 
A la Une

Bac 2019 : Les résultats du Prytanée militaire de Saint-Louis

S’il y en a des candidats qui sortent du lot en cette période de proclamation des résultats de l’examen du baccalauréat, ce sont bien les pensionnaires du Prytanée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis. Cet établissement militaire confirme ainsi sa réputation de centre d’excellence au moment où les résultats du bac se succèdent et se ressemblent – dans le mauvais sens – à travers de nombreux centres d’examen du pays. La preuve par ces chiffres qui parlent d’eux-mêmes.

En effet, au Prytanée militaire de Saint-Louis, 53 des 62 candidats au bac ont été déclarés admis dès le premier tour de l’examen. Mieux, parmi ceux-ci, 12 ont obtenus la mention « Bien », 18 candidats s’en sont sortis avec une mention « Assez bien ». Seuls 9 candidats vont être obligés à passer par le second tour. D’ailleurs, ces derniers gardent intactes leurs chances de passer les épreuves avec brio eu égard à leur niveau d’études scolaire, avec un quantum horaire bien rempli. En effet, au prytanée militaire de Saint-Louis, les mouvements d’humeur sont formellement interdits aux élèves. Ils suivent un régime militaire et la discipline y est de rigueur. D’ailleurs par le passé, des pensionnaires de ce centre d’excellence qui avaient tenté de braver les interdits du règlement intérieur en jouant aux grévistes ont été tout simplement licenciés en masse. Depuis, le prytanée militaire n’a plus connu de grève. Et, il faut dire qu’ils ne sont pas mal lotis, les pensionnaires de cet établissement qui dépend du Ministère des Forces Armées. Des conditions d’études et d’épanouissement adéquates garantissent d’excellents résultats dans les différents examens et concours au Sénégal. Pendant longtemps d’ailleurs, les pensionnaires du prytanée militaire de Saint-Louis remportaient presque tous les prix au Concours général. Ce n’est que lors de la dernière décennie passée, avec l’érection d’autres centres d’excellence comme le lycée scientifique d’excellence de Diourbel que l’émulation a été beaucoup plus rude pour les élèves du prytanée.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page