SOCIETE 
A la Une

APRES L’AMERTUME DES LEGISLATIVES : Le Concours général redonne le sourire à Macky

C’est sa première prise de parole en public après le scrutin du 31 juillet dernier. Le président de la République qui a présidé ce jeudi 11 août 2022, la cérémonie solennelle de distribution des prix aux lauréats du Concours général, a littéralement retrouvé le sourire après les nuits cauchemardesques vécues après la publication des résultats des Législatives. Au Grand théâtre où s’est déroulée la cérémonie, il a  centré son intervention le triptyque ‘’Dérives sur les réseaux sociaux – violences dans les écoles et universités – fakes news’’ qu’il oppose à l’excellence dont le culte devrait constamment animer la jeunesse sénégalaise.

C’est un Macky Sall « enthousiaste » qui s’est présenté hier au Grand-théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose pour les besoins de la cérémonie de remise des prix aux lauréats du Concours général. Le chef de l’Etat qui s’est à nouveau offusqué des dérives sur les réseaux sociaux et la récurrence des Fakes news, a vigoureusement dénoncé un phénomène qui selon lui, pousse les jeunes dans l’obscurité. « Notre société est percutée par la violence physique et verbale et la frénésie des fake news, la manipulation et des réseaux sociaux. Dans ce tourbillon des temps modernes, la jeunesse semble en perte de repères, allant jusqu’à verser parfois dans un mimétisme de mauvais gout », a notamment dénoncé le président Macky Sall. Dans cette même veine, le chef de l’Etat sénégalais est revenu sur les violences constatées dans les écoles et universités sénégalaises. A ce sujet, dira Macky Sall a manifesté sa solidarité au corps enseignant souvent victime d’agression. « Je pense à la pratique choquante des violences sur des enseignants et de saccages de matériels et infrastructures scolaires. Les agresseurs et casseurs, qui constituent heureusement une infime  minorité, n’ont pas leur place à l’école ni à l’Université. Nous devons tous agir, fermement, pour mettre fin à ces dérives », dit-il. Rendant hommage aux 95 lauréats, à leurs parents et aux encadreurs, il en a profité pour féliciter Mlle Fatou Niang du lycée d’excellence Mariama Bâ, meilleure élève 2022 du Sénégal et magnifier la parité presque parfaite. « Sur 95 lauréats, nous avons 49 garçons et 46 filles », s’est réjoui le chef de l’Etat avant de faire un clin d’œil aux candidats des séries scientifiques. Lesquels ont en effet brillé dans leurs disciplines et dans les matières littéraires en s’adjugeant 61% des prix du Concours général.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page