SOCIETE 
A la Une

APRÈS ASSANE DIOUF ET GUY MARIUS SAGNA : L’arrestation de Clédor Sène annoncée par son avocat

Elle devrait être effective au moment où ces lignes sont en train d’être écrites. Selon Me Cheikh Khoureyssi Ba, Amadou Clédor Sène devrait être arrêté ce mardi “à 5 heures du matin”. “La Police attend 05: 00 pour clôturer en beauté la “Rafle” avec Clédor Sène”, a notamment écrit la robe noire sur sa page Facebook, dans la soirée d’hier.

Auparavant, Me Cheikh Khoureyssi Ba avait confirmé l’arrestation d’Assane Diouf, suivie de celle de Guy Marius Sagna, hier lundi 22 février. “Guy Marius Sagna dort à la Police du Plateau. Interpellé en pleine rue à 20:00 alors qu’il était sorti s’acheter à manger. Assane Diouf toujours à la Division des investigations criminelles ( DIC)/ Brigade des affaires générales (BAG)”, précisait encore Me Cheikh Khoureyssi Ba.

Les deux activistes, arrêtés par des éléments du groupe d’intervention rapide (GIR) de la division des investigations criminelles (DIC) seraient poursuivis pour “menaces de trouble trouble à l’ordre public” et “actes de nature à troubler l’ordre public”.

Dans un message audio sur les réseaux sociaux, Clédor Sène a fait une “mise au point” sur un enregistrement qui a fuité et qui serait à l’origine de l’arrestation d’Assane Diouf. Cet enregistrement, qui selon lui a été fuité par Pape Moussa Sow, vise à le nuire. “Pape Moussa Sow qui travaille pour un site internet m’avait appelé le dimanche pour m’inviter à prendre part à une émission, le mardi. J’ai décliné l’invitation en lui faisant comprendre que ce ne sera pas possible le mardi car, le combat va commencer ce jour. Parce que tout le monde sait que Guy Marius Sagna et cie ont appelé à une manifestation le 24 (il s’est trompé de date, le 24 coïncide plutôt au mercredi, ndlr)”. Selon Clédor Sène, ses discussions avec Pape Moussa Sow tournaient juste autour de l’actualité. Mais, ce dernier “a diffusé le contenu de notre conversation téléphonique pour me nuire”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer