SOCIETE 
A la Une

AFFAIRE DIEYNA : Diop-Iseg conteste le statut de mineure et veut sortir de prison

Pour ce faire, le président directeur général du groupe Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (ISEGISEG/UNIDAF) veut passer par une porte dérobée, entrouverte par l’article 320 du code pénal sénégalais (loi de 1999) qui ne protège la “minorité sexuelle” qu’en dessous de 13 ans. Or, Dieynabou Baldé, née le 20 février 2003, avait bien plus que 13 ans quant elle a fait la rencontre de Mamadou Diop dans un concert à Kolda.

Son conseil, Me Alassane Cissé, cité par nos confrères du journal Les Echos, explique que la victime présumée, en l’occurrence Dieynabou Baldé, n’est pas une mineure au sens de la minorité protégée par la loi, notamment par l’article 320 du Code pénal. De l’avis de l’avocat de Mamadou Diop, la minorité sexuelle protégée par la loi est celle de moins de 13 ans.

Or, les différents délits visés par l’inculpation suppose que la victime soit mineure. Autrement, toute la démarche de la partie civile et du parquet a été bâtie sur cette base légale. (Lire aussi : Urgent : Le procureur vise également la pédophilie et la corruption contre Diop Iseg)

Ainsi, ruiner cette hypothèse reviendrait à anéantir toute la procédure qui a conduit à l’inculpation de Mamadou Diop, placé sous mandat de dépôt depuis le 6 mars dernier pour les chefs de “détournement de mineure, pédophilie et corruption de mineure”.

Me Alassane Cissé qui a saisi d’une requête aux fins d’annulation du mandat du procès-verbal d’interrogatoire de la première comparution du 12 mars dernier ainsi que le mandat de dépôt décerné à son client, espère le bout du tunnel pour son client.

Pour rappel, la jeune Dieynabou Baldé a accouché d’un garçon le 4 avril dernier. Selon certaines informations, le patron de Gamboul INC exige également un test d’ADN pour confirmer qu’il n’est pas le père de ce garçon.

L’affaire Mamadou Diop vs Dieynabou Baldé n’est pas close.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer