SOCIETE 
A la Une

ABIBA SUR L’AFFAIRE DIEYNA : « Je ne vais pas trop en parler mais, je sais que je suis une Diop et, à travers mon père… »

« C’est l’un des pires moments que j’ai vécu, mais après, la vie continue. C’est des choses qui arrivent et on a tout vu, mais la vie continue », Abiba.
Grande première ! Depuis l’éclatement de l’affaire « Dieyna Baldé vs Diop ISEG », Abiba en parle pour la première fois. Du moins, publiquement. A travers une vidéo mise en ligne par ARFI7SN, la fille de Mamadou Diop qui a été interpellée sur cette affaire s’est montrée plutôt sereine, même si elle avoue vivre des moments « difficiles » avec cet épisode de la vie qui met en scène son plus « grand ami (son) père et confident ». « Je n’ai pas trop envie d’en parler, mais je sais que je suis une Diop. Je le dis parce que je sais c’est quoi être une Diop, à travers mon père », se glorifie la fille de Mamadou Diop avant de poursuivre : « C’est lui (son père, ndlr) qui me motive aujourd’hui. Donc, ‘sant Yalla’ (Dieu merci) on est encore jeune et la vie est devant nous ».

De l’avis de la jeune chanteuse, les gens vont dire ce qu’ils en pense mais, précise Abiba, « on ne s’en préoccupe pas. On sait qui on est, d’où on vient et qui sont nos parents ». « Tout peut arriver dans cette vie, mais nous remettons tout entre les mains de Dieu et poursuivons notre chemin parce qu’on a rien à voir avec beaucoup de choses », philosophe l’interprète de « Love me ».

A la question de savoir si elle s’est séparé de staff ou si elle continue de travailler avec la même équipe, Abiba précise qu’elle continue de travailler avec cette épuipe. « Je travaille avec tout le monde ; ma carrière n’a rien à voir (avec l’affaire citée plus haut, ndlr). Je travaille avec mon staff, avec mon équipe, mon producteur… avec ceux qui étaient toujours là », tranche-t-elle avant de couper court aux autres questions qui allaient suivre, préférant être interrogée sur sa carrière, sa personne. Alors, question sur sa personne : « Quel serait le mari idéal pour Abiba ? » Elle répond : « Pas trop de souci à se faire sur le plan physique. Je veux un mari pieux, qui respecte sa famille ». Abiba grandit plutôt bien.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page