SOCIETE 
A la Une

28248 tests, 3374 cas, 2152 communautaires, 1677 guéris et 99 décès : La COVID en chiffres à la première quinzaine de janvier

Les chiffres de la pandémie sont particulièrement inquiétants en cette première quinzaine du nouvel an. En effet, outre la redoutable montée des cas communautaires et un fort taux de décès, le virus dicte la pire de ses lois et étend largement ses tentacules sur l’étendue du territoire.

Entre le 1er et le 15 janvier, sur les 28 248 tests réalisés, 3374 cas positifs ont été enregistrés, soit une moyenne de 224,93 cas par jour. Et, le plus inquiétant, c’est que les cas communautaires sont de loin supérieurs aux cas contacts. En effet, sur les 3374 cas répertoriés, 2152 cas sont issus de la transmission communautaire, contre 1220 cas contacts. La moyenne journalière de cas communautaire est ainsi estimée à 143,46 cas. Même si elles ne sont pas concernées par le couvre-feu décrété par le chef de l’Etat, le mercredi 6 janvier dernier, les régions de Kaolack (165 cas), Diourbel (199 dont 163 à Touba) et Saint-Louis (80 cas) sont plus touchées que la région de Thiès (78 cas) par la redoutable transmission communautaire.

La région de Dakar cumule, quant à elle, le plus grand nombre de cas communautaires avec 134 cas recensés dans la seule commune de Dakar-Plateau, 60 aux Maristes et 37 aux Almadies, au cours des quinze derniers jours.

Mais, les à elles seules, ces formes de contaminations dites communautaires ne révèlent pas l’ampleur du mal. Autrement inquiétant est le taux de décès enregistré à la même période. En effet, dans la première quinzaine de ce mois, le Sénégal a enregistré 99 cas de décès dont un record de 13 morts répertorié dans la journée du vendredi 8 janvier dernier. Une situation plus que dramatique qui révèle la dangerosité plus accrue du virus en cette période de deuxième vague.

Globalement, depuis le début de la pandémie dans le pays le 2 mars dernier, 22738 cas ont été déclarés positifs dont 19052 guéris, 509 décédés, et donc 3176 sous traitement. Le Ministère de la Santé et de l’Action sociale exhorte les populations au respect strict des mesures de prévention collective et individuelle.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page