SOCIETE 
A la Une

TOUBA/SUSPECT DANS LE MEURTRE DE SES ENFANTS (ÉGORGÉS) : Bara Touré arrêté

Qui a véritablement tué Serigne Mbacké Madina Touré et Baye Daouda Touré ? La question sonne bien dans l’actualité eu égard aux milles et un rebondissements qu’a connu cette affaire qui remonte au mois de septembre dernier dans la ville sainte de Touba. En attendant la suite de l’enquête, un élément nouveau et non des moindres est venu remettre ce crime odieux au devant de la scène. Des sources de la RFM annoncent que le père des deux enfants, Bara Touré a été cueilli par des éléments de la division des investigations criminelles (DIC), accompagnés par leurs collègues du commissariat spécial de Touba Janatou Mahwa.

Bara Touré, père des enfants est en effet, l’un des principaux suspects dans cette affaire dont la seule évocation suscite encore l’émoi et réveille de bien tristes souvenirs ineffaçables depuis l’horrible découverte macabre en cette matinée du 27 septembre.

Les deux chérubins, âgés respectivement de 3 et 2 ans, a été retrouvés égorgés dans la maison familiale au quartier Yonu Darou.

Les parents des deux garçons – nés de mères différentes – avaient été naturellement entendus par les enquêteurs. Leur père Bara Touré, visiblement sous le choc, semblait vouloir en finir avec la vie, allant jusqu’à tenter un suicide. Ce mareyeur polygame avait en effet, tenté de se…trancher la gorge avant d’être maitrisé et conduit d’urgence à l’hôpital Matlaboul Fawzeyni où les médecins ont pu lui sauver la vie. Mais, cette tentative serait liée à la découverte d’éléments – un couteau ensanglanté et des habits – qui renforceraient les soupçons sur lui.

Aujourd’hui, l’enquête autour de cette affaire serait en train de connaître un dénouement et, Bara Touré ne serait pas blanc comme neige.

Selon nos confrères de seneweb, des prélèvements effectués sur les lieux du crime par la police scientifique avaient été envoyés à Bordeaux (France) pour analyses. Et, les résultats disponibles « il y a juste un mois », semblent de plus en plus indique incriminer le père des deux victimes.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer