POLITIQUE
A la Une

Statut spécial pour Dakar : Le “Non” catégorique de Mame Boye Diao

Première voix discordante au sein de la majorité présidentielle où la question d’un “statut spécial” pour la ville de Dakar a été soulevée. Invité de l’émission “Grand Jury” sur la RFM ce dimanche 16 février, Mame Boye Diao est catégorique : “Dakar n’a rien de différent par rapport aux 557 collectivités locales du Sénégal”. En conséquence, reprend le responsable “apéristes” de Kolda, “lui octroyer (un statut spécial) serait synonyme de recul démocratique”.

En se gardant de le citer nommément, le directeur général des domaines a également répondu à Barthélémy Dias, en l’invitant à éviter de comparer Dakar à la ville sainte de Touba. Mame Boye Diao a également demandé au maire de Mermoz-Sacré-Coeur de “s’abstenir à demander à l’Église de se lever pour régler l’affaire Guy Marius Sagna”.

Depuis quelques jours, la polémique enfle autour d’un éventuel “statut spécial” de la ville de Dakar. Pour Barthélémy Dias, le président Macky Sall veut désormais “nommer” le maire de Dakar par décret, une “dictature” dénonce le partisan de Khalifa Sall qui ne semble avoir tort, au moins sur la possibilité d’une “nomination” du maire de Dakar. En effet, lors de la première session ordinaire du haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), Aminata Mbengue Ndiaye, présidente de l’institution, avait évoqué le caractère spéciale de la ville de Dakar qui selon elle, “ne bouge pas”, “n’a pas un statut digne de son rang”. En conséquence, la présidente du HCCT proposé un “statut spécial” pour la capitale sénégalaise à l’image d’autres villes d’Afrique comme Yamoussoukro.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer