POLITIQUE
A la Une

SOUTIEN À OUSMANE SONKO : Des cadres parmi les manifestants arrêtés

Certains d’entre eux s’activent dans la finance, d’autres sont des techniciens supérieurs, d’autres encore sont des comptables…La liste n’est sans doute pas exhaustive de ces militants de haute facture qui ont manifesté leur soutien indéfectible à leur leader Ousmane Sonko, lundi dernier. Ces militants qui sont toujours détenus à la sûreté urbaine du commissariat central de Dakar. Au total, il s’agit d’un groupe d’une quarantaine de personnes dont des étudiants, des ouvriers, des chauffeurs, des techniciens mais aussi et surtout, des comptables et des cadres de la finance.

Ils sont poursuivis, entre autres, infractions, de « participation à une manifestation non autorisée », « trouble à l’ordre public », « destruction de biens publics et privés », « incendie criminelle »…
Toujours dans le cadre de cette affaire, 16 autres manifestants ont été arrêté au lendemain des échauffourées avec les forces de l’ordre. Selon les responsables de Pastef, ces personnes subissent actuellement des sévices et sont victimes de « tortures ».
Les policiers qui ont ouvert une enquête sont en train de la poursuivre, notamment à travers l’exploitation d’informations et autres données technologiques. A cet effet, signalent nos confrères du journal L’Obs, la direction de la cybercriminalité est la direction de la surveillance du territoire sont mises à contribution.

Accusé de « viols répétitifs » sous « la menace de deux armes à feu », l’honorable député Ousmane Sonko avait refusé déférer à une convocation de la section recherches de la gendarmerie. Le leader de Pastef/Les Patriotes qui, dans cette affaire, décèle un « complot ourdi par le président Macky Sall et mis en oeuvre par le ministre de l’intérieur et le procureur de la République », avait demandé à ses militants et sympathisants ainsi qu’aux sénégalais épris de justice et de démocratie de faire face à cette « machination ». Au lendemain de sa déclaration, de nombreuses personnes ont fait le déplacement à la cité Keur Gorgui où il habite pour empêcher aux forces de l’ordre de le cueillir.

SOUTIEN À OUSMANE SONKO : Des cadres parmi les manifestants arrêtés

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page