POLITIQUE
A la Une

Soucis et fils à retordre !

Résultats et premières tendances des élections législatives du 31 juillet : Des soucis et des fils à retordre !

Le scrutin du 31 juillet de cette année a vécu. Ces résultats provisoires ne peuvent que donner soucis et fil à retordre au premier de nous tous Sénégalais ! Car, au regard de l’horizon en ce mois de septembre, si le Fouta de ses ancêtres et le Sine de ses origines restent ses « titres fonciers », ce n’est pas du tout le cas de Dakar et la région dont elle est la capitale. Pas aussi le cas à Ziguinchor et la région qui porte son nom. Et oui, dans ces deux zones plus que stratégiques, on semble respirer rien que pour ses adversaires, de Yewwi Askan Wi (Yaw) en particulier.

La saignée s’arrêtera-t-elle là, pour qui sait que la tête de liste de sa coalition a même été battue dans le bureau où elle a voté ! « Nul n’est prophète chez soi » : l’adage suffira-t-il pour se justifier et s’asseoir sur le prochain Perchoir ? Aminata Mimi Touré a donc aussi ses soucis et du fil à retordre !

 Quid encore des conséquences de la suprématie apparente de Wallu du libéral Me Abdoulaye Wade dans le Touba-Mbacké et dans quelques poches du pays et de la diaspora ?

C’est donc dire que si après leur alliance électorale dans les départements lors du scrutin de ce dimanche 31 juillet, on pourrait assister à une autre jonction entre Yewwi et Wallu dans la toute prochaine législature. Ce qui va inaugurer, le cas échéant, une inédite et tumultueuse ère politique au pays de Senghor et de Dia Mamadou : celle d’une cohabitation, dont ne voulait le premier nommé et qui emporta le second dans la prison de Kédougou. L’histoire, dirait l’adage aime se répéter ! Tant pis pour ceux qui n’ont jamais su tirer leçons de cette pédagogie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page