POLITIQUE
A la Une

Retards de publication des rapports de la CC : “Cela ne se reproduira plus”

C’est la ferme promesse du premier président de la cour des comptes. Mamadou Faye, pour ne pas le nommer reconnait que l’institution “des efforts à faire” et qu’ils (lui et ses collaborateurs) en sont conscients. Mais, tempère le magistrat, cela est indépendant de la volonté de la Cour.

“Nous avons entendu beaucoup de choses sur ces retards. Il est vrai que nous avons des efforts à faire ; nous en sommes conscients. Mais ces contingences qui sont à l’origine de ces retards sont derrière nous”, rassure Mamadou Faye devant les journalistes ce samedi 1er février.

Et, comme pour dire que rien ne sera plus comme avant, le premier président de la Cour des comptes prédit la publication des rapports d’enquêtes des années 2018 et 2019 dans le courant du mois d’octobre de cette année.

“Nous pouvons vous garantir que durant 2020, nous allons remettre au président de la République et publier les rapports portant sur les gestions 2018 et 2019. Et nous comptons le faire au plus tard le mois d’octobre 2020. Ainsi, on ne parlera plus de retard dans la production des rapports”, rassure le président Mamadou Faye.

Mieux, poursuit-il, dans une perspective d’amélioration continue de l’action de la Cour des comptes, cette juridiction ne compte plus s’en arrêter à la publication et la présentation des rapports annuels. ” 
Nous comptons même publier à partir de 2021, les rapports particuliers ce qui serait un très grand pas”, a encore ajouté le magistrat.

Revenant sur les retards tant décriés, même en interne, le président de la Cour des comptes semble assurer que rien ne sera plus comme avant.

A l’en croire, cette question érigée en priorité depuis son installation à la tête de la juridiction, fera l’objet de dispositions.

Évoquant les causes, le présent parle d’un problème d’effectif. “Ce sont les mêmes personnes qui établissent les rapports qui font les enquêtes”, dit-il. “La Cour des comptes est restée longtemps sans procéder à un recrutement. Ce n’est que cette année que nous avons ouvert un concours et recrutés sept magistrats”, renseigne-t-il.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer