POLITIQUE
A la Une

RESTRUCTURATION DE L’APR : Moustapha Diakhaté veut une vice-présidence du parti

Ses camarades le prennent pour un « fou », l’ancien président du groupe parlementaire de la majorité cherche un remède pour les soigner…
Moustapha Diakhaté ne lâche pas prise. Loin de considérer la décision de la commission de discipline de l’Alliance pour la République qui a annoncé son exclusion de ladite formation politique, l’ancien président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar a fait savoir, à travers son réseau social de prédilection (Facebook), qu’il ne veut plus entendre parler du secrétariat exécutif national (SEN) de l’Alliance pour la République. A son avis, il faut dissoudre cette structure ainsi que toutes les autres existantes et mettre en place la présidence du parti, avec l’installation de deux Vice-présidents dont une femme, d’un coordonnateur national et de son adjoint. L’ancien ministre conseiller réclame également la mise en place d’une direction collégiale provisoire chargée de piloter la Refondation du parti de même que des structures et instances nationales de direction.

Très critiques vis-à-vis d’une certaine politique du chef de l’Etat dont il a été le conseiller avec rang de ministre, Moustapha Diakhaté a été limogé de son poste après avoir « osé » aborder publiquement la question du mandat du président de la République. Cependant, ce limogeage n’a pas réussi à tempérer les ardeurs de Moustapha Diakhaté. Au contraire, après de nombreuses sorties médiatiques, il annonce la création d’un mouvement au sein de la formation « républicaine ». Ce fut la goute de trop qui a été le principal motif de son exclusion de l’APR suite à une réunion du conseil de discipline. Mais, cette dernière décision ne semble pas non plus ébranlé l’ancien parlementaire. Au contraire, Moustapha Diakhaté qui se considère toujours membre de l’APR, compte mener son combat pour l’avènement d’une véritable démocratie au sein de cette formation politique portée sur les fonts baptismaux en 2008 par l’actuel président de la République, Macky Sall.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page