POLITIQUE
A la Une

Quête de majorité à l’Assemblée : Pape Diop, potentiel « sauveur » de Macky

Le dilemme des faiseurs de roi

La commission nationale de recensement des votes a livré hier les résultats provisoires des élections législatives du 31 juillet 2022. Des chiffres officiels, il ressort que la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (82 sièges/165), n’a pas la majorité absolue (83 sièges). Bby est donc à la recherche de ce  complément qu’il devra négocier auprès des trois autres coalitions Aar/Sénégal dirigée par l’ancien ministre démissionnaire, Thierno Alassane Sall, ‘’Les Serviteurs’’ du journaliste chroniqueur Papa Djibril Fall et Bokk Gis Gis Ligeey de l’ancien président de l’Assemblée nationale Pape Diop. Eu égard à cette configuration, un autre match vient de démarrer entre les différents protagonistes et, risque de révéler bien des surprises.

A quelques jours de la fin de la campagne électorale, Ousmane Sonko, leader de la coalition Yewwi Askan Wi, recalé pour ces élections, n’avait pas manqué de déclencher une vive polémique, en désignant toutes les autres listes en compétition  comme « des listes de Macky Sall ». Cette déclaration avait été balayée d’un revers de main par Papa Djibril Fall qui avait, avec une certaine sérénité, réfuté les propos du président du Pastef. Pour leur part, fortement secoués par les accusations de Sonko, les coalitions Aar Sénégal et Bokk Gis Gis avaient dénoncé un « mensonge » répugnant. Aujourd’hui, à l’heure des décomptes, la posture de ces trois coalitions précitées pourrait être plus ou moins problématique. En effet, Macky Sall et Benno Bokk Yakaar n’ont besoin que du soutien d’un membre de ce trio pour avoir la majorité à l’Assemblée, même si celle-ci sera (très) relative. Et, ce soutien, tout porte à croire que le chef de l’Etat pourrait l’avoir chez son ancien camarade libéral, Pape Diop avec lequel il est plutôt en de très bons termes. Tant sur le plan politique que sur le plan purement humain.

D’ailleurs, d’aucuns disaient de l’ancien président de l’Assemblée nationale qu’il est le fameux « lait » (Gloria) qui devrait prochainement renforcer le cocktail au ‘’Mburok soow’’ (du pain et du lait), caricature amicale de la jonction Macky-Idy. A priori donc, Macky Sall peut dormir les poings fermés : Pape Diop fera de lui le « roi ». Ce qui ne sera pas forcément le cas de Papa Djibril Fall et de Thierno Alassane Sall. Si le premier – accusé à tort ou à raison d’être un ‘’pion’’ de Macky Sall, ‘’joué’’  par Youssou Ndour – réfute cette accusation et se réclame plutôt un serviteur exclusif du peuple, il lui sera difficile de migrer vers le régime sans donner raison à ses pourfendeurs. Tout au moins, le chef de file des Serviteurs, a pour le moment, le profil idéal d’un député ‘’non aligné’’. Il en est de même pour Thierno Alassane Sall.

S’il est un farouche opposant à Macky Sall dont il fut proche collaborateur à l’Apr et dans le gouvernement, Thierno Alassane Sall ne s’est non plus jamais fait prier pour brocarder Ousmane Sonko, le leader de l’opposition avec lequel il semble avoir un lourd contentieux. La tête de liste de la coalition Aar Sénégal est donc partie pour occuper le siège d’un député ‘’non aligné’’. En conséquence, l’inter-coalition Yewwi-Wallu qui a impérativement besoin de ces trois députés pour asseoir une majorité et imposer la cohabitation au président Macky Sall semble avoir moins de chance de succès que sa rivale Bby qui pourrait se suffire du soutien de Pape Diop pour renouveler sa majorité à l’Assemblée.

Mais, quelle que soit l’issue de ce match, Benno peut d’ores et déjà être considérée comme la grande perdante de cette élection. La coalition au pouvoir est passée de 120 lors de la précédente législature, à seulement 82 sièges pour la prochaine. Pis encore, en valeur absolue, Beno est nettement dominée par l’opposition qui a récolté 1 542 656 voix contre 1 518 137. Si, prise individuellement, elle a plus de voix que ses adversaires, la coalition a néanmoins acquis une victoire à la Pyrrhus.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page