POLITIQUE
A la Une

Quand Ibrahima Sène qualifie Barthélémy Dias de “danger public”

Les temps ont bien changés. Les partenaires d’hier aussi. Jadis, grands alliés contre Wade et son régime, Ibrahima Sène et Barthélémy Dias, ne jouent plus dans le même camp. Et, en tant qu’adversaire, le plus vieux ne fait de cadeau à son “fils”. Ibrahima Sène qui fait parti de ceux qui prônent le maintien de Guy Marius Sagna en prison, n’hésite pas à cracher du feu sur toute personne qui s’aventurerait à réclamer la libération du coordonnateur de “Aar Li Nu bokk”. Barthélémy Dias qui a appelé l’Eglise à se prononcer sur cette affaire l’a appris à ses dépens. Il est en effet, qualifié “d’ignorant” qui “ignore qu’il l’est” par le chargé des affaires économiques du Parti de l’indépendance et du travail (PIT).

Un constat qui amène Ibrahima Sène, a dire que, l’ancien patron des jeunesse socialiste est, de ce fait, “un danger public”. “Aucune pression de lobbies ethniques, religieux, politiques, ou financiers, n’a pu jusqu’ici, soustraire un citoyen présumé coupable, des mains de notre justice qui a su gérer avec sérénité les dossiers judiciaires socialement très sensibles, et les mener jusqu’au bout en disant le droit”, a écrit Ibrahima Sène dans une note envoyé à la presse. Toujours selon l’allié de Macky Sall, la “tentative d’instrumentalisation des convictions chrétienne d’une partie de (notre) population à des fins politiques est une arme fatale brandie contre (notre) pays”. “Aucun républicain et démocrate de (notre) pays ne devrait laisser prospérer (une telle tentative, NDLR)”, décrète celui qui, jadis, voyait chez le candidat Macky Sall un “candidat de la France et des francs-maçons”.

A Ibrahima Sène, par ailleurs Président du Conseil d’administration de la société des mines de fer du Sénégal oriental (MIFERSO), lorsque Barthélémy Dias lance un appel à l’Eglise pour intervenir pour la libération de Guy Marius Sagna, du seul fait qu’il est chrétien, en se référant aux interventions des Khalifes généraux de deux confréries religieuses musulmanes en faveur de Karim Wade et de Khalifa Sall, parce qu’ils sont respectivement Mouride et Tijane, ne saurait prospérer.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer