POLITIQUE
A la Une

PR MAMADOU DIOUF (COLUMBIA) : “Un 3e mandat de Macky Sall va exploser l’Afrique de l’Ouest”

La stabilité de la région ouest africaine repose, pour beaucoup, sur les épaules du chef de l’Etat sénégalais. C’est du moins l’avis du professeur Mamadou Diouf. Selon l’enseignant chercheur, le président Macky Sall – réélu en février 2019 – pourrait “sauver” l’Afrique de l’ouest d’une “explosion” en se retirant tout bonnement de la course à la prochaine élection présidentielle. “Si le président Macky Sall se présente pour un troisième mandat, l’Afrique de l’ouest va exploser”, prévient le professeur Mamadou Diouf. Invité de l’émission dominicale “Objection” sur la radio privée Sud Fm, le professeur d’histoire à l’université de Columbia (Etats Unis d’Amérique) met alors en garde le président de la République du Sénégal sur les conséquences d’un troisième mandat dans ce contexte d’instabilité sous-régionale.

Le professeur Mamadou Diouf qui parle d’une “évidence”, estime qu’une candidature de trop de Macky Sall risque d’engendrer une “crise de trop” dans la sous-région “Ça va être une explosion terrible”, insiste le professeur Mamadou Diouf qui invoque rappelle l’instabilité déjà très accentuée de la région tant sur le plan politico-institutionnel que sur le plan économique.

Elu en 2012 et réélu en 2019 après un mandat de sept ans, le président Macky Sall a déjà fait deux mandats consécutifs et devrait, selon les dispositions de la Constitution qu’il avait soumise à un référendum, terminer son dernier mandat en 2024. En effet, le deuxième alinéa de l’article 27 de la Constitution, combiné avec l’article 103, règle définitivement la question du nombre de mandats (deux) qu’un président peut briguer au Sénégal.

Néanmoins, le flou demeure sur sa volonté de se (re)présenter ou non. Plusieurs fois interpellé sur le sujet, le chef de l’Etat sénégalais avait d’abord confirmé que son mandat qui coure de 2019 à 2024 sera le dernier. Mais, son dernier discours sur la question ne permet pas de dire avec exactitude s’il se présentera ou non.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer