POLITIQUE
A la Une

PAPE OUMAR SAKHO : ’’LE JUGE CONSTITUTIONNEL EST LE GARANT DU RESPECT DE LA SUPRÉMATIE DE LA CONSTITUTION’’

(APS) – Le président du Conseil constitutionnel a rappelé mardi que le juge constitutionnel était le garant du respect de la suprématie de la Constitution, de l’équilibre des pouvoirs et de la consolidation de l’Etat de droit.

’’Il s’agit de s’engager devant quelque chose qui est plus grand que soi en l’occurrence le peuple souverain. Etre juge constitutionnel, c’est en effet se faire le garant du respect de la suprématie de la Constitution, c’est aussi veiller à l’équilibre des pouvoirs et à la consolidation de l’Etat de droit’’, a dit Pape Oumar Sakho lors de la cérémonie de prestation de serment de trois membres du Conseil constitutionnel.

Selon lui, ’’ce qui est nouveau c’est cette tendance de plus en plus marquée à se substituer d’office au juge en jugeant avant lui, en interprétant ses décisions non pas à la lumière du droit mais à travers le prisme des passions et des préjugés, des ambitions personnelles et des intérêts particuliers’’.

’’Pour autant (….) le juge doit continuer à rendre ses décisions toujours plus intelligibles et toujours plus accessibles au public’’, a dit le président Sakho dont les propos ont été rapportés par la télévision nationale lors de la cérémonie de prestation de serment de trois membres du Conseil constitutionnel.

Aminata Ly Ndiaye, Mamadou Badio Camara et Youssoupha Diaw Mbodj, trois juges récemment nommés au Conseil constitutionnel, ont prêté serment mardi en format réduit, a rapporté la télévision nationale.

Ils ont prêté serment devant le président du Conseil constitutionnel Pape Oumar Sakho.

Le chef de l’Etat a procédé, au mois de juillet, à la nomination de trois nouveaux magistrats au Conseil constitutionnel, portant ainsi au complet le nombre de sept Sages composant cette juridiction.

La magistrat Aminata Ly Ndiaye, précédemment Premier Président de la Cour d’Appel de Thiès, a été nommée pour terminer le mandat de Bousso Diao Fall, défunte membre de la juridiction constitutionnelle.

Mamadou Badio Camara, ancien Premier Président de la Cour suprême et Youssoupha Diaw Mbodj, ancien Premier Avocat général près la Cour suprême intégrent la haute juridiction, fait-on savoir.

Seydou Nourou Tall, Professeur titulaire des Universités, actuellement membre du Conseil constitutionnel, en devient le Vice-Président.

La composition du Conseil constitutionnel était incomplète à la suite du décès de l’une de ses membres en janvier, et à la fin du mandat de deux autres, fin juin.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page