POLITIQUE
A la Une

OUSMANE SONKO : « Nous monterons d’un cran »

Lentement, mais surement, le collectif ‘’Noo Lank’’ peaufine sa stratégie de lutte pour faire annuler la hausse de l’électricité et remporter le combat pour la libération de leurs camarades détenus depuis le plusieurs semaines. Dans cete perspective, le groupe de contact du collectif a été reçu par le leader de Pastef qui promet une meilleure implication de son parti dans les activités du collectif.

Prenant la parole au sortir de la rencontre avec le leader de Pastef, Oumar Waly Zoumarou est revenu sur la pertinence de leur démarche vis-à-vis du patriote en chef. « Nous ne le dirons jamais assez, le président Ousmane Sonko s’il n’est la figure de proue, fait partie de ces leaders qui sont en train de jouer un rôle essentiel dans le combat pour que les sénégalais aient de meilleures conditions de vie et de travail », dira d’emblée le porte-parole du groupe de contact de ‘’Noo Lank’’. Pour M Zoumarou, Sonko a confirmé son encrage dans la plateforme de lutte et les a rassuré que « la place logique et naturelle de Pastef c’est de se trouver dans ce cadre de lutte contre la hausse des prix de l’électricité, l’emprisonnement arbitraire de beaucoup de leaders d’opinion ». Suffisant pour lui de marquer toute sa satisfaction d’autant plus que « avec la présence de Pastef à nos cotés, la lutte connaîtra une autre envergure ».

Visiblement touché par la démarche du groupe de contact, le président du Pastef n’a pas manqué de les remercier. Pour Ousmane Sonko, il ne faut pas lâcher prise « face à ce qui peut s’apparenter à une léthargie d’une bonne partie des sénégalais qui peuvent être gagnés par un sentiment de découragement ». « Il faut juste adapter le combat, les méthodes, par rapport au contexte », suggère-t-il avant de promettre une plus grande implication de Pastef qui, depuis le début, est membre de ‘’Noo Lank’’. Mieux, poursuit-il, « depuis sa création en 2014 jusqu’à présent, il n’y a eu aucun collectif, (il insiste) qui ait été érigé pour se battre contre la prévarication, l’accaparement des biens publics ou des ressources naturelles ou alors contre la cherté de la vie sans que Pastef n’y ait participé directement. Aujourd’hui, Pastef est largement dans le collectif ‘’Noo Lank’’, et je pense que nous monterons d’un cran ». Enfin, Sonko a promis qu’après la rencontre d’hier, Pastef va s’organiser « pour mieux participer à tout ce qui se fait dans le cadre de ‘’Noo Lank’’. C’est un engagement nécessaire, puisqu’il s’agit de « combattre l’injustice, de refuser que l’incurie et l’incompétence de nos gouvernants rejaillissent comme charge sur les populations et particulièrement les plus démunies mais impacte également notre économie qui est déjà assez fragile », conclut-il.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer