POLITIQUE
A la Une

“On peut y aller donc et signer tôt le matin avant de voir le Boss à 9 H” (Message de Boun Dionne extrait du “Protocole de l’Élysée)

Le livre de Thierno Alassane Sall risque de soulever biens des vagues. En attendant la suite à travers d’autres extraits, nos confrères du journal L’Observateur, révèlent que l’ancien directeur général de l’ARTP, ancien ministre et ancien cadre de l’Alliance pour la République (APR), apporte des éclairages sur les faits et pratiques qui l’ont poussé à tourner le dos au président Macky Sall et fait des révélations scandaleuses dans le secteur des hydrocarbures.

“Sorry tu dors certainement. Momar Nguer (collaborateur du PDG de Total) m’a appelé. Ils sont arrivés. Ils m’ont expliqué le pas de 50. 000 dus à la nature des permis UDO et Rufisque Offshore Profond qui nécessitent des investigations hautement plus importants (sic) que dans le cas des champs KOSMOS. Total veut le même pas que CAIRN qui est de 50. 000. Ils sont aussi d’accord pour le Stop Cost de 65%, ce qui est un bon deal venant de 75% puis de 70%. On peut y aller donc et signer tôt le matin avant de voir le Boss à 9 H 00”. C’est l’un des extraits du livre “Le protocole de l’Elysée, confidences d’un ancien ministre sénégalais du pétrole”, un livre écrit par l’ancien ministre du Pétrole qui a dû rendre sa démission en 2017. Ce message, est attribué à l’alors Premier ministre de Mahammad Boun Abdallah Dionne.

Hier, la presse avait également rendu public d’autres extraits de ce livre de 500 pages. Des extraits qui évoquent des échangent plutôt musclés entre l’ancien ministre et le président de la République autour de la même “Affaire Total”.

Et Thierno Alassane Sall de se demander : “que répondre face à cette obsession à sacrifier à Total notre bassin sédimentaire, aux conditions de la Firme”?

“On peut y aller donc et signer tôt le matin avant de voir le Boss à 9 H” (Message de Mahammad Boun Dionne extrait du “Protocole de l’Élysée)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer