POLITIQUE
A la Une

Tamba : Le programme prioritaire d’investissements publics arrêté à 500 milliards Fcfa

Le président de la République Macky Sall a validé, en conseil des ministres, le programme d’investissement régional d’un montant estimé à 500 milliards FCFA. Ce programme triennal d’investissent concerne plusieurs secteurs dont l’éducation, l’agriculture, la santé entre autres.

Tambacounda a abrité, ce mercredi, son second conseil des ministres décentralisé. Ainsi, le président Macky Sall a pris d’importants engagements en faveur de la population de cette localité dans plusieurs secteurs.

« La consolidation de la mise en œuvre d’un Programme régional pour l’entreprenariat, l’insertion et l’emploi des jeunes et des femmes : « XEYU NDAW NI/spécial région de Tambacounda » avec l’accroissement des financements de la DERFJ, des quotas de recrutement spéciaux (1000 emplois cadre de vie et SONAGED) pour les quatre (4) départements et l’élargissement des possibilités de la convention Etat- employeurs, la promotion et développement des investissements privés et des espaces de commerce : achever les travaux et rendre fonctionnel le marché sous régional des femmes ; l’accompagnement des initiatives socio-économiques et culturelles de la Diaspora originaire de la région et l’accélération des affectations d’agents publics dans les secteurs prioritaires (santé, éducation, sécurité, eaux et forêts…..) et la mise en œuvre d’un programme spécial de construction et de réhabilitation des infrastructures administratives de la région (notamment les Préfectures de Goudiry, Koumpentoum et Bakel, la sous-préfecture de Kéniaba et les centres d’incendies et de secours dans les chefs-lieux de département) », lit-on dans le communiqué du conseil des ministres.

Ainsi, le chef de l’Etat a validé le Programme d’investissements prioritaires (PIP) régional (ajusté) estimé à 500 milliards de FCFA sur la période 2023-2025, « tenant compte de toutes les préoccupations exprimées par les populations des départements ».
Dès lors, le Chef de l’Etat a indiqué l’impératif de consolider la dynamique de dialogue entre l’Etat et les acteurs territoriaux, pour faire de Tambacounda et sa région, une référence en matière de territorialisation des politiques publiques.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page