POLITIQUE
A la Une

MOUSTAPHA CISSÉ LÔ TEMPÈRE SES ARDEURS : “Je suis disposé à retourner dans le parti et travailler aux côtés du président”

De l’eau dans son vin. Moustapha Cissé Lô qui a occupé les devants de la scène médiatique il y a quelques jours semble revenir à de bien meilleurs sentiments. Le député qui a reçu la visite de “griots” de l’alliance pour la République (APR) s’est dit prêt à réintégrer les rangs de sa formation politique.

Quelques heures auparavant, l’ancien président du parlement de la CEDEAO s’était rendu à Diourbel pour rendre visite à son marabout, Serigne Moussa Mbacké “Nawel” avant prendre la direction de la ville sainte de Touba où il a été reçu par le khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.

De retour à Dakar, Moustapha Cissé Lô, a reçu à son domicile sis à Nord Foire, des “griots” de l’APR qui ont pris leur bâton de pèlerin pour arrondir les angles entre lui et ses protagonistes dans le parti présidentiel. Selon nos confrères du journal L’Observateur, les “médiateurs” étaient présents chez Moustapha Cissé Lô pour essayer de le convaincre de retourner dans le parti. Et, poursuit la même source, le concerné n’a pas exclu cette possibilité. Au contraire, dira le vice-président de l’Assemblée nationale, “je suis disposé à retourner dans le parti et travailler aux côtés du président Macky Sall”.

Dans la même logique de dissipation des malentendus, il affirme avoir accordé son pardon “à tout le monde” tout en demandant pardon “à tous”.

Après la diffusion et le partage d’un enregistrement audio à travers laquelle il avait proféré des injures à l’encontre de Yakham Mbaye et Farba Ngom, tout en révélant une certaine mal gouvernance dans le camp présidentiel, Moustapha Cissé Lô a été exclu de l’APR, parti dont il est membre fondateur.

Parallèlement une plainte avait été déposée par Yakham Mbaye contre Cissé Lô. Le député Aymérou Ngingue dont l’épouse avait été citée dans l’enregistrement avait également annoncé une plainte contre son camarade de parti et collègue à l’Assemblée nationale. Mais, au plan judiciaire, “l’affaire Cissé Lô” peine à être ouverte.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer