POLITIQUE
A la Une

“Mensonges, jalousie, méchanceté” : Cissé Lô n’a pas râté Moustapha Niass

Après quatre longues années de bons et loyaux services au Parlement de la CEDEAO où ils ont représenté le Sénégal, les parlementaires de l’institution régionale s’attendaient sans doute à un “petit” discours de reconnaissance de la part du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niass. Hélas, le patron de l’Alliance des forces de progrès (AFP) est très vite entré dans le vif du sujet qui a réuni ce lundi, les parlementaires sénégalais : le choix des futurs représentants au Parlement de la CEDEAO.

Une omission (volontaire ?) qui mis Moustapha Cissé Lô hors de lui. En effet, du président sortant de l’institution parlementaire sous régionale, cette attitude de Niass révèle une “méchanceté” inexplicable. “Le président de l’Assemblée nationale devait lancer quelques mots de remerciement à l’endroit de l’équipe sortante”, fait d’abord remarquer Moustapha Cissé Lô. Des remerciements que l’actuel vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal juge d’autant plus mérités que, l’équipe sortante au Parlement de la CEDEAO “a gagné une coupe pour avoir fait mieux que celle qui l’a précédée”.

“Mais pourquoi cette jalousie et cette méchanceté de ne pas prononcer un mot sur les députés qui ont répondu favorablement à l’attente du président de la République et de la communauté sénégalaise et de l’Afrique de l’ouest ? Ce n’est pas bon. Nous avons fait un travail pour le Sénégal, nous avons représenté dignement le Sénégal, il fallait le dire avant le vote de la liste. Il faut arrêter les mensonges, les intimidations. Nous devons travailler ensemble, nous sommes des élus du peuple”, a grondé Moustapha Cissé Lô.

Pour rappel, les députés étaient convoqués ce lundi 3 février pour une Plénière au cours de laquelle, des membres du Parlement de la CEDEAO devaient être choisis. La séance a été suivie de l’examen du projet de loi abrogeant et remplaçant la loi organique n°2011-15 du 8 juillet 2011 relative aux lois de finances, modifiée par la loi organique n°2016-34 du 23 décembre 2016.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer