POLITIQUE
A la Une

Marième Faye, Aliou Sall et les “ennemis” qui s’habillent en marron-beige !

C’est enfoncer une porte ouverte que de le dire : Marième Faye et Aliou Sall ne se seront jamais autour d’un même feu de bois. «J’avoue que ce n’est pas une grande amie car on ne se voit pas beaucoup», avait d’ailleurs reconnu Aliou Sall le 7 décembre 2014, au cours d’une émission (Face 2 Face), diffusée sur la TFM. Donc, la Lettre du Continent (LC), qui cite la Première dame parmi les «ennemis» du jeune frère du président de la République, a juste dit tout haut ce que tous les sénégalais ou presque pensent tout bas.

Seulement, la question qu’il faudra se poser, est celle de savoir jusqu’à quelle hauteur peut se hisser ‘’Ndaw si’’ dans sa campagne de “destruction massive” ? Serait-elle prête, comme le prétend la LC, à mettre à contribution des adversaires de Macky Sall pour arriver à ses fins ? L’histoire répondra à la question. En attendant, ce qui est constant, c’est qu’Aliou Sall lui-même semble bien comprendre les enjeux de cette guerre que lui mènerait sa belle-sœur. «Grand, ndawsi daf may xex», aurait-il confié à un journaliste, ami de longue date du couple présidentiel. Littéralement donc, Aliou sait que la dame de son grand frère le combat et, naturellement, Macky lui-même le sait.

Autre détail dont on ne prétend rien conclure, l’ancien président du groupe parlementaire de la majorité, Moustapha Diakhaté pour ne pas le nommer, ne cache pas son dégout envers Aliou Sall. Publiquement – la vidéo dans laquelle il le traite de menteur arrogant secoue encore la toile – et impunément, il ne se gêne point pour le jeter dans les caniveaux. Ce même Moustapha Diakhaté, s’il n’est pas parmi les «porteurs de valise», fait partie avec un certain Aliou Fall, de ceux qui murmurent à l’oreille de la première dame. D’ailleurs, autant Matar Ba et Mbagnick Ndiaye sont devenus ministres «grâce à Marième Fall Sall», autant Moustapha Diakhaté – qui avait boudé l’Apr à la veille de l’alternance – a été ressuscité par la Première dame. Que dire de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances qui a failli «claquer la porte après la formation de l’actuel Gouvernement» ? Les bonnes langues disent qu’Amadou Ba a été «retenu» par….Marième !

En somme, même s’il ne nous apprend rien, le «papier» de la Lettre du Continent sonne comme une piqure de rappel qui incite à garder en repérage les comportements de certains «grands ennemis» d’Aliou connus ou moins connus, réels ou supposés, qui s’habillent en marron-beige.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer