POLITIQUE
A la Une

“Macky ne savait même pas que Tanor Dieng était malade”, Barthélémy Dias

Toujours égal à lui-même ! C’est un Barthélémy Dias très amer qui s’est encore prononcé sur le décès du défunt Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng. Invité de l’émission Opinion ce dimanche sur Walf Tv, le maire de Mermoz Sacré-Coeur est en effet très remonté contre le chef de l’Etat Macky Sall dont il dénonce les “manipulation”. Selon Barthélémy Dias, le leader de la coalition Benno Bokk Yaakar dans laquelle militait le défunt président du Haut conseil des collectivités territoriales “trompe son monde” s’il dit qu’il regrette en Tanor Dieng, la mort d’un allié fidèle et loyal. Pour Barthélémy Dias, qui n’a pourtant pas été toujours d’accord avec son défunt mentor politique, on peut “l’aimer ou ne pas l’aimer, mais quand Ousmane Tanor Dieng s’engage dans une voie, il y va jusqu’au bout ; il ne triche pas”. Ce qui n’est pas selon lui, le cas de Macky Sall. “Comment peut-on laisser la troisième personnalité de l’Etat (NDLR : Le président du Haut conseil des collectivités territoriales) aller se faire soigner à l’étranger et payer de sa propre poche”? s’est interrogé l’ancien patron des jeunesses socialistes du Sénégal. Pis encore, révèle Barthélémy Dias, Macky Sall n’était pas au courant de la maladie de Ousmane Tanor Dieng. “Comment peut-on avoir la troisième personnalité de l’Etat qui est malade et que le président de la République ne soit pas au courant”, s’est-il encore étonné. Toutes considérations qui le poussent à remettre en cause la loyauté et la fidélité du patron de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall.
Pour rappel, le chef de l’Etat qui présidé l’hommage rendu à Ousmane Tanor Dieng avait regretté le décès d’un “fidèle allié, d’un digne fils de la République” et s’était finalement engagé à rembourser les frais d’hospitalisation du défunt secrétaire général du parti socialiste, décédé à Paris des suites d’une courte maladie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer