POLITIQUE
A la Une

« Je préfère mourir dignement dans la prison de Rebeuss que dans un hôpital » (PAN)

Pape Alé Niang qui est interné à l’hôpital Principal peu après son retour en prison pour des soins continue de répéter qu’il ne veut plus des soins qui lui sont prodigués. Dans un communiqué, il réitère son vœu de retourner en prison où il « préfère mourir ».

Le journaliste Pape Alé Niang s’est adressé aux sénégalais depuis l’hôpital Principal de Dakar où il est interné. Le patron de Dakarmatin informe qu’il supporte son incarcération avec dignité. « Je vis de manière stoïque l’abominable épreuve qu’on m’inflige pour un dessein non encore avoué », fait savoir le journaliste dans une note rendue publique. Ce dernier tient à informer, et à « prendre l’opinion publique nationale et internationale à témoin, que face à ces auteurs de (son) emprisonnement injuste et arbitraire », et rappelle qu’il préfère « mourir dignement dans la prison de Rebeuss que dans un hôpital ». Un célèbre penseur disait qu’il ne faut pas avoir peur de la mort, mais du néant. Ma vie n’a pas été un néant. Dans l’exercice du métier que j’ai choisi, j’ai, toujours et de manière permanente, posé des actes pour défendre objectivement et exclusivement le Peuple Sénégalais », rappelle-t-il. Pape Alé Niang qui sollicite les prières des Sénégalais dit confier sa vie « au bon Dieu, l’Unique et véritable Juge ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page