POLITIQUE
A la Une

GOSSAS : Mahammad Boun Dionne indexé « prophète des promesses non tenues »

C’est désormais le branle-bas de combat dans la commune de Gossas où les jeunesses socialistes, sous la houlette de Babacar Diène, comptent redéfinir leur compagnonnage avec l’ancien Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne. À visage découvert, le jeune responsable communal des socialistes justifie cette posture et le courroux de ses camarades par les mille et une promesses faites aux jeunes – toutes obédiences politiques confondues – « sans jamais les tenir ».

« Le département de Gossas, s’est toujours mobilisé derrière Mohammad Boun Abdallah Dionne pour l’accompagner dans la conduite de la politique définie par le chef de l’Etat. Mais, force est de constater que l’ancien Premier ministre a relégué les militants de la première heure au bénéfice d’une bande de copains et de parents », regrette Babacar Diène qui s’est confié à Dakarpresse.

Et, pour éviter une mauvaise surprise à la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY), lors des prochaines joutes électorales, face à la montée en puissance de l’opposition dont PASTEF qui, petit à petit, tisse sa toile dans le département, Babacar Diène et ses camarades invitent le président Macky Sall à « siffler la fin de la récréation ». Ils disent suggérer au président de BBY de « lancer un audit de l’action politique de Mohammad Boun A. Dionne dans le département de Gossas ». Car, craignent-ils : « Ce que Souleymane Ndéné Ndiaye a fait pour les jeunes et Aminata Touré pour les cadres de Gossas, Boun Abdallah Dionne ne l’a pas fait ». « Ses seules réalisations consistent à nous promettre astres et merveilles sans jamais nous remettre le moindre lampion », regrette encore Babacar Diène qui cite entre autres, les nombreux emplois promis aux jeunes, la réfection du stade de Gossas, la réhabilitation des routes dégradées entre autres.

Se voulant on ne plus précis, le responsable des jeunes socialistes de la commune de Gossas rappelle : « Alors qu’il disait avoir ‘’150 emplois dans (sa) poche’’ lors d’une finale de football qu’il présidait, Boun Abdallah Dionne n’a pas recruté 30 jeunes dans le département. Pire encore, il avait promis de remettre à neuf le stade de Gossas ‘’dans une semaine’’ ; cela fait maintenant 4 ou 5 ans que le stade attend son premier coup de pioche. Aujourd’hui, l’infrastructure est tellement dégradée qu’elle sert de lieu de pâturage pour les bœufs, les moutons et les chèvres ».

Pour tout dire, résume Babacar Diène, Gossas et ses jeunes sont fatigués et manquent de repères sur le plan socio-politique. « Aujourd’hui, les prisons sont remplies de jeunes désoeuvrés sans emplois, incarcérés pour de menus larcins. Aucun responsable politique de la coalition ne se soucie d’eux. Les maires des six communes (Gossas, Patar, Mbar, Ouadiour, Ndiéné, Colobane) du département sont aux ordres de Boun Abdlallah Dione qui les a choisis avant de les transformer en béni-oui-oui ; ils ne lui disent pas la vérité. Nous en avons assez et n’accepterons plus qu’il nous choisisse des élus », jure-t-il.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer