POLITIQUE
A la Une

GESTION DU COVID-19 : Ousmane Sonko va répondre à Macky Sall, ce mercredi 12 mai

Le président des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF/Les Patriotes) qui s’est abstenu de toute prise de parole publique depuis le lendemain de son audience avec le président de la République au palais, le 24 mars dernier, a décidé de reprendre la parole. Ousmane Sonko va ainsi s’adresser aux sénégalais ce mercredi 13 mai 2020. Il l’a annoncé sur son compte tweeter, mais le président Ousmane Sonko n’a pas donné de détails sur l’objet de ce message qu’il compte véhiculer à travers des chaines de télévisions et de radio privées. Mais, tout porte à croire que le leader de PASTEF/Les Patriotes va commenter et, sans doute, corriger la nouvelle démarche prônée par le président Macky Sall dans la gestion de la crise née de la pandémie à COVID-19.

Lire également : AUDIENCE AVEC MACKY SALL : Sonko n’y est pas allé la “tête vide”

Déjà, même s’il avait répondu favorablement à l’appel lancé aux forces vives de la Nation et à l’opposition parlementaire, Ousmane Sonko était l’un des rares sinon le seul leader de l’opposition à émettre un certain nombre de réserves devant le président Macky Sall. A preuve, sur la loi d’habilitation et sur la nature même de l’Etat d’urgence notamment, le député Ousmane Sonko s’était montré particulièrement prudent et avisé. Il n’avait sans doute pas tort.

Quelques semaines après son face-à-face avec Macky Sall, ses “réserves” étaient revenues au devant de la scène et ostensiblement partagées par certains acteurs politiques. Surtout, la gestion de la distribution des denrées alimentaires semble donner raison à Ousmane Sonko qui n’avait pas manqué de lancer un avertissement au président Macky Sall. Analysant l’aspect budgétaire du plan de riposte, Ousmane Sonko disait : “Il ne faut pas que cet argent soit dépensé pour acheter des 4X4 pour de soi-disant structures qui vont lutter contre le virus ou que l’argent profite à quelques lobbies et n’aille pas vraiment à la gestion de la crise”.

A travers un message à la Nation ce lundi 11 mai 2020, le président de la République a annoncé l’assouplissement de certaines mesures restrictives alors prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie à COVID-19. Parmi ces mesures figurent la réouverture des lieux de cultes et des marchés, le réaménagement du couvre-feu, l’autorisation de rapatrier les corps de victimes sénégalaises décédées à l’étranger des suites du COVID-19 et la reprises des enseignements dans les classes d’examen, entre autres.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer