POLITIQUE
A la Une

GESTION DES INONDATIONS : Le PDS écrit à Moustapha Niasse et convoque les ministres concernés à l’Assemblée nationale

Le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie, Serigne Cheikh Mbacké a écrit une lettre au président de l’Assemblée Nationale, Moustapha Niasse pour lui demander d’user de ses prérogatives pour convoquer les ministres, concernés par la gestions des fonds destinés au plan de lutte contre les inondations. Dakarpresse vous livre in extenso le contenu de cette lettre signée le 10 septembre dernier.

Monsieur le Président,

Le Sénégal a enregistré ce samedi 05 septembre 2020 d’importantes précipitations qui ont causé de très graves inondations dans plusieurs localités du pays. Ces terribles inondations ont fini de plonger des milliers de sénégalais et de sénégalaises dans une situation de détresse et de désarroi extrême, alors que le gouvernement avait annoncé avoir définitivement réglé le problème des inondations. Je pense que notre institution ne saurait rester insensible et sans réaction face à ce désastre sans précédent que vit notre pays.
C’est pourquoi, je souhaiterais, au nom du groupe parlementaire liberté et démocratie que j’ai l’honneur de diriger, que vous fassiez usage des pouvoirs, prérogatives qui vous sont dévolus pour que l’Assemblée nationale soit convoquée immédiatement et sans délai, à travers son bureau, en session extraordinaire conformément aux articles 81 de la Constitution et 05 du règlement intérieur. Cette session permettra à nos collègues de procéder à l’audition des ministres impliqués directement ou indirectement dans la gestion des inondations ci-après :
Monsieur Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’intérieur,
Monsieur Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’eau et de l’assainissement,
Monsieur Abdou Karim Fofana, ministre de l’urbanisme, du logement et de l’hygiène publique,
Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des finances et du budget.
L’audition de ces ministres sera une belle occasion, comme ce fut le cas en juillet 2010, pour les députés d’exercer leur devoir de contrôle et à nos compatriotes d’être informés sur l’utilisation des ressources financières qui ont été mobilisées dans le cadre des différents projets et programmes de lutte contre les inondations et des perspectives pour arriver à bout de ce phénomène.
Je reste ouvert à des échanges, à votre convenance, pour la réalisation de cette volonté exprimée.
Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

Serigne Cheikh Mbacké

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer