POLITIQUE
A la Une

FORUM MONDIAL DE L’EAU A LA VILLE DE DAKAR : Les inondations, principale préoccupation de Barthélémy Dias

Le maire de Dakar Barthélemy Dias a présidé, en parallèle, l’ouverture d’un forum mondial sur l’Eau à Dakar, hier, en présence des élus locaux des différentes communes. Sous le thème « L’eau à Dakar, Dakar dans l’eau », ce forum fait suite au pré-forum organisé le 18 mars 2022 à l’initiative de la ville de Dakar, pour approfondir les échanges entre les différents acteurs, formaliser et trouver des solutions.

« Le Forum mondial de l’Eau de Dakar que j’ai l’honneur de présider aujourd’hui se tiendra jusqu’au 23 mars 2022. Ce forum est une suite logique du pré-forum, afin d’approfondir les échanges entre élus, citoyens, organisations de la société civile et experts, pour formaliser les premières solutions qui seront déclinées dans la feuille de route de la Ville de Dakar », a dit le nouveau maire de Dakar dans son allocution. Pour Barthélémy Dias, le succès de l’atelier autour de la thématique centrale « l’Eau à Dakar, Dakar dans les eaux » a démontré la pertinence du pré-forum organisé par la ville de Dakar le vendredi 18 mars 2022. Cet évènement a « permis de lancer la réflexion sur la problématique de l’eau à Dakar », a-t-il ajouté. Toujours lui, la situation présentée par les experts a permis de lister les besoins en priorité sur cette problématique de « l’Eau à Dakar, Dakar dans les Eaux ».
« En effet, la situation de référence présentée par les experts sur l’accès à l’eau et les phénomènes d’inondations à Dakar, combinée au recueil des préoccupations des nombreuses parties prenantes nous ont permis de dégager les enjeux et priorités sur cette problématique », rappelle-t-il encore. Rappelant les enjeux qui garantissent l’accès à l’eau sont, le maire de la ville de Dakar précise qu’il s’agit de « garantir la sécurité de l’eau notamment par la satisfaction des demandes selon les usages (consommation, agriculture, tourisme, élevage) ; diversifier les sources d’approvisionnement en eau ; rationaliser la consommation d’eau par des mesures d’économie aussi bien dans l’administration publique que dans le secteur agricole ».

Problématique des inondations

La question est plusieurs fois revenue lors des différentes prises de parole. Pour sortir Dakar des inondations, plusieurs solutions ont été proposées par les experts présents au forum de Dakar. Des solutions qui pourraient régler les questions des inondations mais, surtout favoriser l’agriculture dans les zones urbaines.
Il faut, préconise Barthélémy Dias, « promouvoir l’économie circulaire en encourageant la réutilisation des eaux usées traitées dans les autres secteurs, notamment dans celui de l’agriculture urbaine ». « Les défis pour la prévention des inondations sont : établir une cartographie des zones inondables pour réduire les risques d’inondation dans les communes vulnérables de Dakar ; mettre en place des stations d’épuration conformes ; assurer l’extension du réseau d’assainissement dans les quartiers ; effectuer le pré-traitement des eaux usées provenant du collecteur Hann-Fann et de tous les émissaires qui rejettent des eaux brutes non traitées dans la mer », suggèrent les panélistes de l’hôtel de ville.
Ainsi, le ‘’Forum mondial de l’eau de Dakar’’ se veut un « Forum des réponses » et un cadre approprié pour la prise en compte des aspirations les plus profondes de nos administrés dans leur diversité », promet l’édile de la capitale.
Dans son discours, il rappelle que la ville de Dakar doit être un acteur dans la recherche de solution pour un développement durable. « Il est de la responsabilité de la ville de Dakar de ne pas être un consommateur passif de réponses mais un acteur qui s’engage vers des solutions durables, en cohérence avec les 17 objectifs de développement durable de l’agenda 2030. Cet engagement se traduit notamment par l’initiative du développement d’un leadership dans le cadre de l’intercommunalité qui mettra en synergie les ressources des les communes de Dakar pour répondre aux aspirations légitimes des citoyennes et citoyens de nos territoires en terme d’accès à l’eau potable et de prévention des inondations », dit-il.

Pour le maire de ce forum va permettre d’échanger avec ses collègues maires et les partenaires financiers pour trouver des solutions à la question de l’eau.
« Au cours de ce forum, j’aurai l’occasion d’établir de fructueux échanges avec les maires des villes sœurs, les partenaires techniques et financiers pour un partage d’expériences et surtout pour trouver des solutions durables à cette lancinante question de l’eau qui peut être source de vie mais aussi facteur de risques et de désolation pour les populations vulnérables », lance-t-il. Le message qui sera diffusé au terme de forum permettra de mobiliser toute la communauté de l’eau. Le maire a réitéré toute sa disponibilité pour concrétiser les solutions aux problématiques dégagées. « L’appel de Dakar qui sera lancé à l’issue de ce forum permettra de mobiliser la communauté de l’eau et les décideurs sur les enjeux économiques, sociaux et politiques de l’eau et sur la prise en charge de l’accès à l’eau et à l’assainissement », conclut Barthélémy Dias.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page